“À vin nouveau, outres neuves”, depuis le concile Vatican II la vie consacrée et les défis encore ouverts

Traduction en française des orientations présentées le 6 janvier 2017 par le cardinal Braz de Aviz aux personnes consacrées, 50 ans après le concile Vatican II.


La Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique a rendu public, le 6 janvier 2017, un document sur les défis que rencontrent les congrégations religieuses et les sociétés de vie apostolique. Ce document intitulé, « À vin nouveau, outres neuves », propose à tous les consacrés des orientations rassemblées à l’issue de l’Assemblée plénière du Dicastère de la vie consacrée sur le même thème et de l’année de la vie consacrée voulue par le pape François (30 novembre 2014-2 février 2016). Il vise à éclairer le discernement des consacrés face aux appels et aux défis de leur temps et à les encourager à emprunter de nouveaux chemins plus adaptés au contexte dans lequel ils vivent. Pour cela, après avoir apprécié l’effort d’aggiornamento accompli par les instituts de vie consacrée depuis la fin du concile Vatican II, le document s’attache à « présenter quelques incohérences et résistances » constatées dans le fonctionnement de ces instituts. Relatifs à la formation, à l’exercice de l’autorité, à la relation à l’humain,… ces dysfonctionnements paralysent la dynamique de « croissance et de rénovation » impulsée par le concile Vatican II. Pour remédier à cette situation, ce document de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique invite les consacrés à « un sursaut de passion renouvelée pour l’Évangile ». Car l’Évangile est nouveauté et suscite créativité et authenticité.

Source : La Documentation Catholique