Année de la vie consacrée : des diocèses mobilisés pour « réveiller le monde » (Famille Chrétienne, 28/11/14)


L’année de la vie consacrée s’ouvre ce samedi 29 novembre et s’annonce riche, à Rome comme dans les diocèses de France.

« Les personnes consacrées ne sont pas des auxiliaires, mais porteuses de charismes qui enrichissent les diocèses  » disait le pape François lors de l’annonce de l’année de la vie consacrée qui s’ouvre ce 29 novembre. Mettre ou remettre au cœur de l’Église et du monde la richesse de la vie consacrée, voilà donc l’un des buts de cette année spéciale voulue par le pape François, afin de « réveiller le monde ». Car la radicalité de ces différentes formes de vie consacrée ne laisse pas indifférent : pour le Père Jean-Pierre Longeat, président de la Corref (Conférence des religieuses et religieux de France), « elle est une réponse à la soif spirituelle de nos contemporains, et contraste avec les formes de radicalité violente qui germent dans la société sécularisée ».

Dans le contexte actuel de violences faites au nom de la religion, cette année revêt alors une importance particulière : quatorze mois pour éveiller chrétiens et non-chrétiens à cette dimension fondamentale de la vie chrétienne et prier pour les religieux et religieuses du monde entier. Et, s’il était naturel que Rome, et en particulier la Congrégation pour les instituts de vie consacrée, s’investisse dans la préparation et la réussite de cette année spéciale, la Conférence des évêques de France est donc elle aussi mobilisée. Elle voit dans cette année une occasion de mieux faire connaître les différentes formes de vie consacrée mais aussi de faire un point sur leur situation en France et d’envisager des perspectives d’avenir.

Initiatives en France

En France, de nombreux diocèses se sont déjà emparé de l’événement et organisent diverses manifestations durant toute l’année :

• première étape pour toute l’Église, des messes d’ouverture seront célébrées les 29 et 30 novembre dans la plupart des diocèses

• dans le diocèse d’Angers, des propositions pour la prière universelle ont été adressées à toutes les paroisses, et les religieux sont invités à proposer à tous la prière des vêpres le samedi 29 novembre

• dans le diocèse de Luçon, des veillées de prières sont organisées pour chaque doyenné.

Outre ces initiatives de lancement, c’est durant toute l’année que les diocèses sont invités à poursuivre les propositions.

Ainsi, par exemple :

• à Angers, une journée diocésaine des consacrés aura lieu en juillet 2015

• dans le diocèse d’Annecy, des soirées de formations sont proposées jusqu’au mois de mars prochain sur le thème de « la vie consacrée, comme déploiement du baptême de chacun »

• dans l’Oise, la journée des collégiens de ce 30 novembre sera marquée par une rencontre avec des religieux et religieux, tandis qu’un grand rassemblement diocésain autour de la vie consacrée se tiendra le 21 juin à Compiègne.

• pour le diocèse de Lille, c’est le monastère de la plaine qui ouvrira ses portes les 6 et 7 juin prochains afin de permettre à tous de découvrir de l’intérieur la vie monastique.

À noter également, sur le plan national, le grand rassemblement Brother and sister Act II organisé par la Corref pour les jeunes religieuses et religieux à Anthony (92) du 1er au 3 mai prochain, en présence de Mgr José Rodriguez Carballo, secrétaire de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique.

Mobilisation à Rome 
Côté romain aussi, le programme s’annonce riche :

• veillée de prière dans la basilique Sainte-Marie-Majeure le 29 novembre

• messe d’ouverture le 30 novembre dans la basilique Saint-Pierre, en l’absence du pape François, en déplacement en Turquie.

• réunion œcuménique de religieux du 22 au 24 janvier
• séminaire pour les formateurs des consacrés du 8 au 11 avril

• rencontre spéciale pour les jeunes religieux autour de divers ateliers du 23 au 26 septembre 2015.

• exposition intitulée « La vie consacrée, Évangile dans l’histoire humaine » est également en cours de préparation.

• Enfin, avant la clôture de l’année, la Semaine mondiale de la vie consacrée dans l’unité aura lieu du 24 janvier 2016 au 2 février. À cette occasion, un symposium de théologie sur la vie consacrée se tiendra à Rome avec des participants issus de la vie monastique, des instituts et sociétés de vie apostolique, ainsi que des instituts séculiers et des vierges consacrées.

Réseau de prière

D’autre part, une chaîne de prière mondiale est également organisée autour du 8 décembre par des monastères d’importance partout dans le monde : de l’Érythrée à l’Inde, en passant par le Pérou, les États-Unis ou l’Italie.

Le pape François s’adresse « à tous les consacrés »

« Je vous écris en tant que votre frère, consacré à Dieu comme vous. » Tels sont les premiers mots de la lettre apostolique adressée par le pape « à tous les consacrés » et rendue publique le 28 novembre. Dans ce document de neuf pages, le Saint-Père rappelle les objectifs de l’Année de la vie consacrée : « regarder le passé avec gratitude », « écouter attentivement ce que l’Esprit dit à l’Église d’aujourd’hui  », et « embrasser l’avenir avec espérance ».

« Ne cédez pas à la tentation des chiffres et de l’efficacité » poursuit le Saint-Père, « ne soyez pas comme les prophètes de malheur qui annoncent la fin ou le non-sens de la vie consacrée ». Insistant sur l’importance du témoignage par la joie, le pape répète alors la nécessité pour les consacrés de « réveiller le monde  » et de devenir des « experts en communion » en éradiquant « la critique, l’envie, la jalousie, et les antagonismes  ».

Fidèle à son vocabulaire, il les invite ensuite à « sortir d’eux-mêmes pour aller aux périphéries existentielles  ». « C’est seulement dans cette attention aux besoins du monde et dans la docilité à l’Esprit que cette Année de la vie consacrée […] sera un temps de grâce » ajoute-t-il.

S’adressant en particuliers aux jeunes, le pape les exhorte à « donner l’impulsion et la fraîcheur de [leur] enthousiasme […] pour développer de nouvelles façons de vivre l’Évangile ».

Alors qu’il évoque «  horizons  » de cette année spéciale, le pape n’oublie pas les laïcs, qu’il invite à « participer à la même réalité », en «  travaillant avec les consacrés dans la mesure du possible pour la poursuite de leur ministère  ». « Que les consacrés sentent l’amour de tout le peuple chrétien  » insiste-t-il.

Alors que cette année coïncide avec le Synode sur la famille, le Saint-Père précise que « vie familiale et vie consacrée sont des vocations porteuses de richesses et de grâce pour tous  ». Sans oublier les consacrés de toutes les confessions chrétiennes, qu’il incite à « la connaissance, la coopération et l’estime mutuels » afin de d’aller « vers l’unité entre toutes les Églises. » S’adressant enfin à ses « frères dans l’épiscopat  », le pape François conclut : « cette année sera l’occasion d’accueillir cordialement et avec joie la vie consacrée comme capitale spirituelle qui contribue au bien de l’ensemble du corps du Christ ».

Source : Famille Chrétienne