Bande Dessinée Thérèse d’Avila « L’aventure intérieure »

Dans le cadre du 5° centenaire de la naissance de sainte Thérèse d’Avila, nous sommes heureux de vous annoncer la parution très attendue … d’une bande dessinée : Thérèse d’Avila – L’aventure intérieure.


Ce beau projet a été lancé il y a plus de deux ans avec le désir de faire connaître sainte Thérèse à un large public ; il a pu se réaliser à travers une rencontre providentielle avec Jean Trolley et Camille de Prévaux, dessinateurs professionnels. Nous les avons accompagné dans ce travail très exigeant qui a pris plus de temps que prévu … Mais le résultat est magnifique, tant pour le dessin que pour la présentation de sainte Thérèse. « La patience obtient tout » écrivait la Madre. Réjouissons-nous donc en lisant ce très bel ouvrage et faisons découvrir Thérèse en l’offrant à d’autres.

La BD actuellement en impression paraîtra le 29 juin.

Voici la présentation de la Bande dessinée :
La vie de Thérèse d’Avila est d’une grande complexité. Les phénomènes mystiques dont elle a bénéficié à de nombreuses reprises au cours de sa vie religieuse ont pu mettre dans l’ombre, à notre époque rationaliste, sa connaissance concrète de l’âme humaine et le souci de l’époque dans laquelle elle vivait.
Sa réforme du Carmel n’a pas été sans heurt, à l’époque où l’Inquisition, face à la Réforme de Luther, était très stricte. Thérèse s’est retrouvée confrontée aux prélats, aux notables, aux bien-pensants mais surtout à ses propres combats intérieurs.
C’est tout l’objet de ce sous-titre choisi par les auteurs « l’aventure intérieure » faisant référence à la fois à la puissance d’action de Thérèse qui écrit, réforme et fonde 17 monastères en Espagne mais aussi à son œuvre la plus connue, Le Château intérieur, appelé aussi Les Demeures, pièce majeure de la spiritualité carmélitaine.
Au-delà de l’histoire humaine de Thérèse, la présente biographie de Thérèse redonne au lecteur la puissance de sa vie spirituelle, non pas désincarnée mais ancrée dans son époque, dans sa sensibilité. Le support de la bande-dessinée, tel le vitrail, remplit cette mission de façon extraordinaire, servie en cela par le dessin de Jean Trolley, qui, tout à tour, sait se faire caricature pour rendre les égarements de l’âme ou la calomnie, austère pour évoquer la pénitence, chaleureux pour rendre la lumière mystique qui nimbe Thérèse.

Une sainte entre terre et ciel à découvrir avec émotion et réflexion. Une sainte pour notre temps car déjà « le monde est en feu » selon son expression.
Une BD réalisée avec le concours des Carmes pour le 500e anniversaire de la naissance de Thérèse.

Source : http://www.carmes-paris.org