Billet de Mgr Legrez pour l’ouverture de l’Année de la vie consacrée (diocèse d’Albi)


« Tu m’as séduit Seigneur, et je me suis laissé séduire » (Jérémie 20, 7)

 Pour toute la catholicité, à la demande du Pape François va s’ouvrir avec l’Avent une année de la Vie consacrée qui se prolongera jusqu’au 2 février 2016. Ce sera pour tous les baptisés une excellente occasion de mieux connaître ce trésor précieux pour la vitalité de l’Église, ce “don de la Trinité”, véritable “resplendissement de la bonté divine”selon les Pères de l’Église.

Saint Jean-Paul II dans “Vita Consecrata”, magnifique exhortation apostolique sur la vie consacrée et sa mission dans l’Église et le monde, a pu écrire : “Dans la vie consacrée, il ne s’agit pas seulement de suivre le Christ de tout son cœur, en l’aimant “plus que son père ou que sa mère, plus que son fils ou que sa fille”(Mt 10, 37), comme il est demandé à chaque disciple, mais de vivre et d’exprimer cela par une adhésion qui est “configuration” de toute l’existence au Christ, dans une orientation radicale qui anticipe la perfection eschatologique [celle du ciel], selon les différents charismes et pour autant qu’il est possible d’y parvenir dans le temps” (n° 16). À l’appel du Père, il s’agit de répondre en imitant le Fils en entretenant une relation étroite avec l’Esprit Saint.

Quelle que soit la forme que peut prendre la vie consacrée, du chartreux au membre d’un institut séculier, à travers les apostolats les plus divers, il s’agit toujours “d’adopter la forme de vie pratiquée par Jésus”(V.C. n° 31) et d’annoncer ainsi la cité céleste où Dieu sera tout en tous. De manière prophétique la vie consacrée rappelle aux chrétiens, comme à toute personne de bonne volonté, que l’homme est fait pour Dieu et qu’il est sans repos tant qu’il ne repose en Lui, selon la belle conviction de saint Augustin.

C’est seulement par une docilité la plus continuelle possible à l’Esprit Saint que les personnes consacrées peuvent atteindre dans leur état la sainteté, qui est la vocation commune à tous les baptisés. L’Esprit-Saint participe autant à l’appel qu’à la réponse positive et à la maturation de la donation. Comme pour tout baptisé, l’Esprit Saint agit en pédagogue avisé en faveur des consacrés, qui acceptent d’être conduits par Lui. “En se laissant guider par l’Esprit pour avancer constamment sur un chemin de purification, les consacrés deviennent, jour après jour, des personnes christiformes, prolongement dans l’histoire d’une présence spéciale du Seigneur ressuscité” (V.C. n°19). En quittant tout et en imitant de près le Seigneur Jésus, les consacrés reflètent les splendeurs de l’amour divin.

Il me semble que cette extraordinaire vocation est aujourd’hui trop méconnue, des plus jeunes générations en particulier. L’année de la vie consacrée proposée par le Pape François doit permettre une meilleure appréciation de l’importance de cet engagement et de sa fécondité dans la communion des saints. Devenir une mémoire vivante de l’existence et de l’action du Sauveur est en outre un chemin de bonheur pour ceux et celles qui y sont appelés.

Si certains s’interrogent sur l’utilité des consacrés, il me semble que la définition que nous en donne le code de droit canonique apporte des éléments de réponse : “la vie consacrée par la profession des conseils évangéliques est la forme de vie stable par laquelle des fidèles, suivant le Christ de plus près sous l’action de l’Esprit Saint, se donnent totalement à Dieu aimé par-dessus tout, pour que, dédiés à un titre nouveau et particulier pour l’honneur de Dieu, pour la construction de l’Église et le salut du monde, ils parviennent à la perfection de la charité dans le service du Royaume de Dieu et, devenus signes lumineux dans l’Église, ils annoncent déjà la gloire céleste”. (Can. 573, §1)

Sachons rendre grâce à Dieu pour tous ces visages de consacrés qui ont éclairé notre route de foi et entrons dans cette année de la vie consacrée avec le désir de mieux connaître et de mieux faire connaître cette forme de vie dans les familles.

† Jean Legrez, o.p. Archevêque d’Albi