SOEURS DE SAINTE CLOTILDE

Dans la vie quotidienne, nous mêlant à la vie des hommes, … faire connaître Jésus-Christ.
La communauté de vie du Christ avec ses apôtres est, pour nous sœurs de Sainte Clotilde, le modèle de la vie partagée dans la mission, mais aussi dans la communauté.
Nous mettre ensemble au service de la dignité de l’homme, « nous laissant toucher par le cri des pauvres, des mal aimés, de ceux qui ne trouvent pas de raison de vivre. » Chacune de nous, avec ce qu’elle est, peut collaborer avec ceux qui sont engagés pour plus de justice et d’humanité…


Date de fondation
1821
Fondateur
Antoinette Desfontaines - Jean-Baptiste Rauzan
Spiritualité
IGNATIENNE
Engagement prioritaire
Education
Date d’implantation en France
1821
Nb de communautés en France
4
Présence
2
Effectif global
33
Historique
La congrégation de Sainte Clotilde est née au lendemain de la Révolution française. En 1792, Antoinette Desfontaines, religieuse adoratrice à Sainte-Aure est arrêtée et emprisonnée. Sa congrégation est dissoute. Libérée, en 1796 elle entend un appel pour elle : « Vous avez adoré Dieu dans le silence du cloître, adorez-le dans le tumulte du monde… servez-le par votre travail au milieu du siècle. » Madame Desfontaines ouvre alors une école à Paris. Peu à peu elle songe à fonder une congrégation « tout entière vouée à l’éducation selon les besoins du temps et les développements que commençait à prendre l’instruction des femmes. » En 1820, elle rencontre le P. Jean Baptiste Rauzan porteur d’un projet semblable : fonder une congrégation dont les religieuses « devront se donner totalement aux autres ; se faire élèves avec les élèves, vivre pour elles, vivre avec elles, … » sans clôture ou barrière d’aucune sorte. La congrégation est fondée le 16 août 1821. Madame Desfontaines meurt en novembre, laissant la congrégation à une jeune sœur de 21 ans. La congrégation poursuit l’œuvre de la fondatrice dans un esprit d’adoration dans une vie partagée. Elle reste marquée dans sa spiritualité, par l’influence ignatienne reçue de Sainte-Aure, par l’esprit missionnaire du Père Rauzan, et par la tradition de l’école française transmise par le P. du Mesnildot, aumônier pendant les premières années. Dans la fidélité à sa mission, au cours de son histoire, la congrégation cherche à répondre aux appels de l’Eglise et du monde, dans des modalités de vie et de lieux différents : en Suisse (1881), en Angleterre (1903), au Mali (1959) au Cameroun (1965). En 1944 c’est un foyer pour les jeunes filles orthodoxes de l’émigration russe, puis en 1954 un foyer international qui sont ouverts. Peu à peu les missions des sœurs se diversifient, les envoyant à la rencontre de l’autre et progressivement, le nombre de communautés diminue, les vocations se faisant de plus en plus rares.
Présence
En France : 6 communautés, en Suisse : une.

101 rue de Reuilly

75571 Paris
01.44.68.42.26
cg.ste.clotilde@wanadoo.fr