FILLES DU SAINT COEUR DE MARIE (Sénégal)

FILLES DU SAINT CŒUR DE MARIE
Origine
Notre Congrégation a été fondée par Monseigneur Aloyse Kobès (1820-1872), membre de la Congrégation des Pères du Saint Esprit et du Saint Cœur de Marie, il fut le premier vicaire apostolique de la Sénégambie.
La grâce lui fut donnée de doter l’Eglise du Christ, en terre Sénégambienne, de la Congrégation religieuse autochtone des Filles du Saint Cœur de Marie. Ainsi, Monseigneur Kobès entendait faire participer les Africaines à leur évangélisation, devenant elles-mêmes leurs propres missionnaires.
Comme il l’écrit dans son rapport à la Propagation de la foi du 20 janvier 1863 : « l’expérience nous montre que l’Afrique ne pourra être convertie que par l’élément indigène…il faut donc que l’Afrique se convertisse par les enfants du pays. »
Monseigneur Kobès fut secondé par Mère Rosalie CHAPELAIN, religieuse de Saint Joseph de Cluny. Le Père Emmanuel BARBIER, spiritain, curé de Gorée, leur apportera une étroite collaboration.
La Congrégation des Filles du Saint Cœur de Marie vit le jour le 24 Mai 1858 à Dakar. Deux jeunes Goréennes : Louise de Saint JEAN et Thérèse SAGNA, en religion sœurs Marie et Joséphine, furent les premières à répondre à l’appel du Seigneur.
C’est dans un souci pastoral et pour faire face aux difficultés climatiques et socio culturelles que Monseigneur Kobès a fondé notre Congrégation. Solidement formées à la Piété et au dévouement, nos premières religieuses furent de précieuses collaboratrices du prêtre dans les missions.


Sigle
FSCM
Date de fondation
1858
Fondateur
Mgr Aloys KOBES
Spiritualité
MARIALES
Engagement prioritaire
Pastorale jeunes/ Diocèse
Date d’implantation en France
2005
Nb de communautés en France
5
Présence
10
Effectif global
270
Historique
Spiritualité-Charisme En mettant notre Congrégation sous le vocable du Saint Cœur de Marie, Monseigneur Kobès nous le donne comme modèle de consécration d’où cette inspiration de Louise de Saint Jean à invoquer instinctivement le Cœur de Marie qu’elle consigne sous forme de devise « TOUT POUR JESUS PAR LE SAINT CŒUR DE MARIE », que nous vivons dans une ouverture totale du cœur. Nous essayons « d’accentuer l’amour dans notre vie fraternelle, d’incarner la disponibilité de Marie dans nos tâches et le quotidien de nos vies. Ainsi, nous voulons nous tenir tout près du Cœur de Marie, Calebasse débordante d’amour, de tendresse et de miséricorde. » (Cf. Règle de vie, n° 7). La Congrégation des Filles du Saint Cœur de Marie, dont la Règle de Vie ne veut être qu’une application de l’Evangile, a pour charisme : « Travailler à l’Evangélisation en profondeur de notre peuple et particulièrement de la femme, ayant pour base l’amour de Dieu, l’esprit de foi, la prière et le sens du sacrifice. » (cf. Règle de Vie, n°6). « L’expérience nous montre de plus en plus, que l’Afrique ne pourra être convertie que par l’élément indigène… Il faut donc que l’Afrique se convertisse par les enfants du pays. » (Mgr.A.KOBES : rapport du 20/01/1863 à la Propagande de la foi). Les Filles du Saint Cœur de Marie célèbrent avec solennité la fête patronale de la Congrégation fixée au samedi qui suit la fête du Sacré Cœur de Jésus. Formation a) Le Juvénat se fait à Thiès, Koalack, Tambacounda, Colobane (Ziguinchor) et Praia (Iles du Cap Vert). Les jeunes filles aspirant à entrer dans notre Institut y sont accueillies à la fin de leurs études primaires, ou en cours d’études secondaires. b) Le Postulat se fait dans une maison de formation appropriée et dure 1 à 2 ans. c) Le Noviciat se trouve à Poponguine (Archidiocèse de Dakar) et Iles du Cap Vert et dure au moins 2 ans et s’achève par la profession temporaire. d) Des Stages apostoliques ont lieu pendant la formation. Pour le postulat, il dure 02 mois et le noviciat 03 mois, dans nos communautés. e) Le Juniorat s’étend des premiers vœux jusqu’à la profession perpétuelle. Il a pour but de préparer les jeunes professes d’une façon particulière à la mission. Celles-ci seront regroupées chaque année pendant un mois sous la direction de la responsable du Juniorat (cf. Constitutions, n° 147).
Présence
Activités : C’est dans une fidèle dynamique à notre charisme que nous exerçons notre mission en nous référant sans cesse aux valeurs contenues dans les coutumes de nos peuples. Ainsi nous travaillons dans tous les diocèses du Sénégal, mais aussi dans d’autres Pays : Iles du Cap Vert, Guinée Bissau, Mauritanie, Niger, Centrafrique, Libéria, France, Gambie, Tchad. Nous sommes engagées dans :
-  La pastorale et la catéchèse des enfants, des jeunes et des adultes.
-  Les centres ménagers : promotion féminine c’est-à-dire l’apprentissage à la couture, au triot, à la teinture et aux travaux ménagers. L’objectif visé est la formation humaine et chrétienne de la femme.
-  L’enseignement : préscolaire, primaire, secondaire et la direction des écoles primaires et secondaires.
-  La santé : dispensaires, maternité et P.M.I, Hôpitaux
-  Le secrétariat : Evêques, Séminaires et Ecoles
-  La visite des familles.