Bénédictins-Abbaye Notre-Dame de Triors

L’abbaye Notre-Dame de Triors renoue avec un long passé monastique : en 1984, quatorze moines bénédictins de Fontgombault répondent à l’invitation qui leur est faite de s’établir dans le château de Triors, construit aux XVIII° siècle par Charles de Lionne, abbé commendataire de Saint-Calais, non loin de Solesmes. Le site, ample plateau verdoyant adossé aux collines et face au Vercors, se prête à la vie de silence et de travail des moines, qui y perpétuent la tradition monastique de la région.


Sigle
O.S.B.
Date de fondation
530
Fondateur
Saint Benoît
Spiritualité
0
Engagement prioritaire
vie de prière
Date d’implantation en France
600
Nb de communautés en France
23
Présence
60
Effectif global
12000
Historique
En effet, dès le XI° siècle, Barnard, archevêque de Vienne, fonde aux confins de son diocèse un monastère bénédictin qui est à l’origine de la ville de Romans sur Isère ; deux siècles plus tard, les reliques de saint Antoine Le Grand, patriarche de tous les moines (+356), sont rapportées d’Orient par les croisés, suscitant la construction d’un sanctuaire confié aux bénédictins de Montmajours.
Présentation
L’abbaye Notre-Dame de Triors renoue avec un long passé monastique : en 1984, quatorze moines bénédictins de Fontgombault répondent à l’invitation qui leur est faite de s’établir dans le château de Triors, construit aux XVIII° siècle par Charles de Lionne, abbé commendataire de Saint-Calais, non loin de Solesmes. Le site, ample plateau verdoyant adossé aux collines et face au Vercors, se prête à la vie de silence et de travail des moines, qui y perpétuent la tradition monastique de la région.

Abbaye Notre-Dame de Triors

BP1 26750 Châtillon
04.75.71.43.39
webmestre.triors@orange.fr