Bénédictins-Abbaye Notre-Dame de Triors

L’abbaye Notre-Dame de Triors renoue avec un long passé monastique : en 1984, quatorze moines bénédictins de Fontgombault répondent à l’invitation qui leur est faite de s’établir dans le château de Triors, construit aux XVIII° siècle par Charles de Lionne, abbé commendataire de Saint-Calais, non loin de Solesmes. Le site, ample plateau verdoyant adossé aux collines et face au Vercors, se prête à la vie de silence et de travail des moines, qui y perpétuent la tradition monastique de la région.


Sigle
O.S.B.
Date de fondation
530
Fondateur
Saint Benoît
Engagement prioritaire
vie de prière
Date d’implantation en France
600
Nb de communautés en France
23
Présence
60
Effectif global
12000
Historique
En effet, dès le XI° siècle, Barnard, archevêque de Vienne, fonde aux confins de son diocèse un monastère bénédictin qui est à l’origine de la ville de Romans sur Isère ; deux siècles plus tard, les reliques de saint Antoine Le Grand, patriarche de tous les moines (+356), sont rapportées d’Orient par les croisés, suscitant la construction d’un sanctuaire confié aux bénédictins de Montmajours.
Présentation
L’abbaye Notre-Dame de Triors renoue avec un long passé monastique : en 1984, quatorze moines bénédictins de Fontgombault répondent à l’invitation qui leur est faite de s’établir dans le château de Triors, construit aux XVIII° siècle par Charles de Lionne, abbé commendataire de Saint-Calais, non loin de Solesmes. Le site, ample plateau verdoyant adossé aux collines et face au Vercors, se prête à la vie de silence et de travail des moines, qui y perpétuent la tradition monastique de la région.

Abbaye Notre-Dame de Triors

BP1 26750 Châtillon
04.75.71.43.39
webmestre.triors@orange.fr