COP21 : les pistes concrètes du diocèse de Paris

Quelques conseils pour mieux vivre l’encyclique "Laudato Si’".


De retour d’Afrique, les yeux du pape François sont maintenant rivés sur la France et la COP21 qui se déroule à Paris du 29 novembre au 11 décembre 2015. « Nous sommes au bord du suicide », a-t-il même lançé aux journalistes présents dans l’avion de retour de Bangui. Une façon de mettre les chefs d’État au pied du mur.

« Ce n’est pas pour nous faire peur que le pape François présente tous les désordres de la Terre »

Pour Isabelle Rochette de Lempdes, enseignante et auteur, l’objectif du Pape est clair : « Ce n’est pas pour nous faire peur qu’il nous présente tous les désordres de la Terre. Son but est de nous inciter, par tous les moyens, à sauver notre sœur la Terre ». Cette mère de trois enfants a co-rédigé un guide de lecture de l’encyclique Laudato Si’ en amont de la conférence sur le climat. Présenté par le cardinal André Vingt-Trois au pape François après sa publication, il est conçu pour accompagner la réflexion de personnes seules ou en groupe. En plus de ce guide, le diocèse de Paris a créé un site Internet et un livret pour permettre à chaque Parisien de s’impliquer personnellement dans la « protection de notre maison commune ». Le livret et le guide sont en vente au service communication de la Maison diocésaine et dans les antennes de la Procure à Paris.

Le programme de vie du diocèse de Paris pour sauvegarder notre « maison commune »

Pas de tergiversations sur les grands enjeux climatiques et le rôle à jouer de nos politiques, le site Internet et le livret produits par le diocèse de Paris sont conçus comme un programme de vie. Au menu ? S’émerveiller du monde qui nous entoure ; croire que nous pouvons changer nos habitudes et nos pratiques ; accepter d’être responsables dans nos comportements et lucides sur nos attitudes.

À la suite d’extraits de l’encyclique, chaque feuillet nous donne des pistes pour agir : donner à la banque alimentaire au moins une fois par an ; réfléchir à sa consommation d’eau ; éteindre la veille des ses appareils électroniques ; ne pas oublier de dire le bénédicité et les grâces au moment des repas, etc. Pour terminer, chacun pourra lire les prières sélectionnées par le pape François en conclusion de son encyclique. Une façon de s’associer à sa prière au moment de la COP21.

Pour le cardinal André Vingt-Trois, les travaux de son diocèse sur l’encyclique du Pape ont pour objectif de réveiller les consciences : « Nous avons à changer notre mode de vie. Le moteur de ce changement n’est pas la peur d’une catastrophe naturelle fatale à notre humanité mais la conscience de notre responsabilité d’êtres humains, créés à l’image de Dieu, les uns à l’égard des autres ». Tout un programme.

Vivre l’encyclique « Laudato Si’, Extraits et pistes pour agir (« carnet écologique »), Archevêché de Paris, 3,90 euros

Source : www.aleteia.org