SOEURS DE LA CROIX (Strasbourg)

La congrégation des Sœurs de la Croix est une congrégation apostolique de droit pontifical.
Les Sœurs puisent leur force dans la contemplation du Christ en Croix et veulent être, dans le quotidien, un signe d’espérance concret et actif, au cœur de l’humanité blessée, au service du monde et de l’Eglise.


Date de fondation
1848
Fondateur
Mme Adèle de Glaubitz
Spiritualité
AUTRES
Engagement prioritaire
personnes handicapées
Date d’implantation en France
1848
Nb de communautés en France
11
Présence
4
Effectif global
111
Historique
Au 19e siècle, en Alsace, comme ailleurs, la révolution industrielle entraîne, à cette époque-là, la misère ouvrière, le chômage massif, la maladie et le désespoir. La bourgeoisie et la classe moyenne dominent et donne le ton. L’Eglise catholique de France est en train de changer son rapport aux ouvriers. Des hommes et des femmes prennent conscience de l’urgence à être présents dans les lieux de pauvreté et d’exploitation afin de les transformer. Pour eux, cela relève de la logique de l’Evangile. Mme Adèle de Glaubitz (1797-1858), jeune femme simple et discrète fait partie de ceux-là. Touchée par cette population à risque de délinquance que sont les jeunes, Adèle fonde, en 1835, l’œuvre des « jeunes Servantes », avec des membres de sa famille, puis avec des jeunes femmes laïques qui partagent son projet. Son but premier est de former des jeunes sur le plan humain et spirituel, afin de leur trouver du travail comme servantes dans des familles de la bourgeoisie strasbourgeoise. Le 2 février 1848, pour assurer la continuité de cette œuvre, Mme Adèle de Glaubitz fonde une congrégation religieuse – dénommée « les Sœurs de la Croix ». Le charisme d’Adèle de Glaubitz, transmis de génération en génération, et fidèle aux nouveaux besoins, a permis une évolution dans le domaine de l’enfance en difficulté et des personnes handicapées et dépendantes. En 1982, en 1992, en 2000 et en 2007, la Congrégation a créé des Associations gestionnaires pour permettre la continuité des Établissements et de l’Esprit fondateur.
Présence
En Europe, les religieuses sont présentes dans les Associations gestionnaires. Elles continuent à porter, l’intérêt des personnes blessées et défavorisées, des enfants et des jeunes en difficulté, des jeunes et adultes handicapés mentaux et sensoriels, en partenariat avec d’autres. Au Cameroun, depuis 1934, les Sœurs vivent en solidarité avec la population, soucieuses de la dignité de l’homme, du développement social et rural à travers : un pôle santé, un pôle éducation et un pôle développement. S’appuyant sur la puissance de Salut du charisme, les Sœurs luttent contre la pauvreté tout en s’inscrivant dans un projet global durable de la Société et de l’Eglise. Dans l’esprit d’Adèle de Glaubitz, une question continuera toujours à se poser : comment nous engager face aux besoins nouveaux qui se dessinent ? « Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous » (Jn 12,8). Elle compte environ 150 religieuses réparties en France, en Allemagne et en Afrique (Cameroun).

CONGREGATION DES SŒURS DE LA CROIX DE STRASBOURG
12 rue Johann Knauth
67000 STRASBOURG
03 88 15 44 60
generalat@srdelacroix.fr