Canonisation de Mère Teresa de Calcutta le 4 septembre 2016

Mère Teresa de Calcutta (Anjezë – Agnès – Gonxha Bojaxhiu, 1910-1997) sera canonisée à Rome le 4 septembre 2016


La confirmation est arrivée ce mardi matin, 15 mars 2016, lors de la tenue du consistoire ordinaire public, c’est-à-dire une réunion des cardinaux à propos de canonisations. Ce sera la veille de l’anniversaire de sa « naissance au Ciel », le 5 septembre 1997.

Après l’angélus du dimanche 6 mars, le pape François a exprimé ce vœu pour les quatre religieuses de la communauté fondée par Mère Teresa, les Missionnaires de la charité, tuées au Yémen, affirmant en substance que Mère Teresa était déjà « au ciel », une « pré-canonisation » si l’on peut dire : « Que Mère Teresa accompagne au paradis ses filles martyres de la charité et qu’elle intercède pour la paix et pour le respect sacré de la vie humaine. »

Mère Teresa avait été béatifiée par Jean-Paul II le 19 octobre 2003, Journée mondiale des missions, avec une dispense des trois ans suivant la mort pour le début de l’enquête canonique.

Dans son homélie, il disait : « Rendons louange à cette petite femme qui aimait Dieu, humble messagère de l’Évangile et inlassable bienfaitrice de l’humanité. Nous honorons en elle l’une des personnalités les plus importantes de notre époque. Accueillons-en le message et suivons-en l’exemple. »

Le pape François avait donné son feu vert à la publication d’un décret de la Congrégation pour les causes des saints reconnaissant un miracle, survenu au Brésil en 2008, comme dû à Mère Teresa, jeudi 17 décembre, jour de son anniversaire.

Une messe d’action de grâce pour cette reconnaissance a été célébrée à Calcutta, à la Maison mère des Missionnaires de la charité, par Mgr Thomas D’Souza, archevêque de Calcutta.

La joie de Mère Teresa était “la forme la plus élevée de sa charité”, a fait pour sa part observer Mgr Francesco Follo, Observateur permanent du Saint-Siège à l’UNESCO, à Paris, réagissant dans Zenit à la nouvelle de sa prochaine canonisation.

La date de cette canonisation coïncide avec le Jubilé des opérateurs et des volontaires de la Miséricorde.

Le consistoire a été l’occasion de fixer deux autres célébrations, pour quatre canonisations, les dimanches 5 juin et 16 octobre.