Canonisation : l’amour gratuit et libre de sainte Teresa de Calcutta

100 000 personnes étaient réunies le 4 septembre 2016 pour la messe de canonisation de la Mère Térésa de Calcutta.


« La miséricorde a été pour elle le ‘‘sel’’ qui donnait de la saveur à chacune de ses œuvres, et la ‘‘lumière’’ qui éclairait les ténèbres de ceux qui n’avaient même plus de larmes pour pleurer leur pauvreté et leur souffrance », a expliqué le pape François dans son homélie pour la canonisation de sainte Mère Teresa de Calcutta, ce dimanche, 4 septembre 2016, place Saint-Pierre, devant plus de cent mille personnes.

Le pape a insisté sur les « périphéries » visitées et soulagées par Mère Teresa, comme une visite de Dieu : « Sa mission dans les périphéries des villes et dans les périphéries existentielles perdure de nos jours comme un témoignage éloquent de la proximité de Dieu aux pauvres parmi les pauvres. »

Il a confié ce modèle de liberté à ceux qui sont engagés dans le bénévolat auprès des pauvres et des souffrants : « Aujourd’hui, je remets cette figure emblématique de femme et de consacrée au monde du volontariat : qu’elle soit votre modèle de sainteté ! Que cet infatigable artisan de miséricorde nous aide à comprendre toujours mieux que notre unique critère d’action est l’amour gratuit, libre de toute idéologie et de tout lien et offert à tous sans distinction de langue, de culture, de race ou de religion. »

Ce passage de l’homélie a été salué par des applaudissements et le pape a posté ce tweet sur son compte @Pontifex_fr à l’issue de la célébration : « Portons le sourire de Mère Teresa dans le cœur et offrons-le à ceux que nous rencontrons sur notre chemin. »

En document joint, le texte complet, dans une traduction officielle de l’italien, de l’homélie du pape François.

Source : https://fr.zenit.org