Chapitre général de l’Ordre des Prêcheurs en Croatie


Le chapitre général de l’Ordre des Prêcheurs, dits Dominicains, se déroule jusqu’au 8 août, dans l’antique cité de Trogir, en Croatie.

Dans la perspective des célébrations du jubilé de l’Ordre (1216-2016)le chapitre général a la charge de redéfinir les axes directeurs de l’action d’évangélisation à laquelle les Prêcheurs consacrent leur vie. Les réflexions portent notamment sur la prise en compte de la culture numérique et des nouveaux médias dans l’annonce de l’Evangile et sur la prédication aux plus pauvres. L’implication des jeunes laïcs dans l’annonce de la Parole est au cœur des préoccupations des frères : leur objectif n’est pas tant de prêcher aux jeunes que d’évangéliser avec eux.

Depuis près de 800 ans, des frères du monde entier se réunissent ainsi régulièrement pour définir les grandes orientations de leur ministère, faisant de l’Ordre une « démocratie évangélique » sans équivalent. Le chapitre général regroupe des délégués élus pour représenter les frères de chaque pays, le temps d’une assemblée. La parole est ainsi donnée à chacun, selon le principe qui a présidé aux destinées de l’Ordre des Prêcheurs depuis ses débuts : ce qui est vécu par tous doit être décidé par tous.

Le chapitre de Trogir est un retour aux sources pour les Prêcheurs, dont la présence a fortement marqué l’histoire de la région depuis le XIIIème siècle. Le premier couvent de Croatie a ainsi été construit en 1225 à Dubrovnik. Il abrite encore de nos jours une communauté et témoigne de la vigueur de la présence dominicaine sur la côte dalmate. 

Les frères ont surtout eu un rôle clef dans le développement de l’éducation et dans la vie intellectuelle en Croatie. En 1396, ils fondèrent à Zadar la première université du pays, qui exista jusqu’à l’époque des guerres napoléoniennes. L’Ordre a également donné à la culture croate et à l’Eglise de nombreux théologiens et écrivains. La forte mobilisation des médias nationaux, à l’occasion de ce chapitre général, témoigne de l’influence persistante de l’Ordre dans la vie culturelle et spirituelle du pays. 

Cette confrontation entre tradition et culture contemporaine se manifeste, tout au long du chapitre, sur Trogir.op.org. Disponible en français, anglais, espagnol et croate, ce site vous invite à suivre l’événement et à découvrir la vie des Prêcheurs.