Colloque : « Prêtres et Religieux dans la Grande Guerre » (15 novembre 2014)


A l’occasion du centennaire de la Grande Guerre,
« Prêtres et Religieux dans la Grande Guerre »

sous la présidence de
Monseigneur Luc RAVEL,
Evêque aux Armées Françaises
Samedi 15 novembre 2014
de 10 heures à 18 heures
au Couvent des Franciscains
7 rue Marie Rose 75014 Paris

Cliquez ici pour voir le programme
et vous inscrire

Pour découvrir la DRAC (Droits du Religieux Ancien Combattant) : http://drac-ligue.org/

 

Un peu d’histoire :

Dix-neuf Ordres et Congrégations étaient présents à la réunion du 17 juillet 1924 qui jeta les bases de Drac. Le 27 avril 1925, 23 supérieurs généraux, sur les 60 Ordres et Congrégations ayant donné leur adhésion à Drac, participaient à la réunion définissant les grandes orientations stratégiques à suivre et les moyens pratiques pour rétablir les religieux dans leurs pleins droits[1]. À partir de cette date, cette assemblée religieuse se tint une ou deux fois par an, participant aux grandes décisions de Drac. Dans les années 1940-1945, il y eut deux assemblées : l’une en zone occupée, l’autre en zone libre[2]. Au lendemain de la libération, une réunion plénière réunissant les deux assemblées se tint, le 5 juin 1945, à l’initiative du Père Ferrand, et vota « le maintien de Drac » par 53 voix sur 55[3]. Mais, les années passant et la crise s’estompant, l’Assemblée des supérieurs majeurs se détacha progressivement de Drac dont l’action se limitait désormais au domaine « anciens combattants ». Elle s’en détacha en 1964 puis, en 2010, se constitua en Conférence des religieux et religieuses de France (Corref).
 


[1] Archives DRAC 6 A 1 : Assemblée des supérieurs majeurs, 27 avril 1925.
[2] Archives DRAC  6 A 14-16 : Assemblée des supérieurs majeurs, 1941-1946.
[3] Archives DRAC 6 A 17 : Assemblée des supérieurs majeurs, 5 juin 1945.