Qu’est-ce que l’année de la vie consacrée ?


http://www.vieconsacree2015.catholique.fr

En novembre 2013, le pape François avait annoncé 2015 comme Année de la Vie consacrée. Elle a officiellement commencé le 30 novembre 2014, premier dimanche de l’Avent et prendra fin le 2 février 2016 à l’occasion de la Journée Mondiale de la vie consacrée. Pendant ces quatorze mois, des célébrations, des rendez-vous divers auront comme objectif de mettre en lumière les dimensions variées de la vie consacrée.

Le pape François a indiqué trois objectifs pour cette année, « les mêmes que saint Jean-Paul II avait proposés à l’Église au début du troisième millénaire, reprenant, d’une certaine façon, ce qu’il avait déjà indiqué dans l’Exhortation post-synodale Vita consecrata : « Vous n’avez pas seulement à vous rappeler et à raconter une histoire glorieuse, mais vous avez à construire une histoire glorieuse ! Regardez vers l’avenir, où l’Esprit vous envoie pour faire encore avec vous de grandes choses » (n. 110).
– regarder le passé avec reconnaissance.
– vivre le présent avec passion.
– embrasser l’avenir avec espérance est le troisième objectif de cette année.

Dans sa lettre apostolique à tous les consacrés (21 novembre 2014), le pape François a lancé plusieurs « défis » aux consacrés.
« Que soit toujours vrai ce que j’ai dit un jour : « Là où il y a les religieux il y a la joie ».
J’attends que « vous réveilliez le monde », parce que la note qui caractérise la vie consacrée est la prophétie.
Les religieux et religieuses, à égalité avec toutes les autres personnes consacrées, sont appelés à être « experts en communion ». J’attends par conséquent que la « spiritualité de la communion », indiquée par saint Jean-Paul II, devienne réalité, et que vous soyez en première ligne pour recueillir le « grand défi qui se trouve devant nous » en ce nouveau millénaire : « faire de l’Église la maison et l’école de la communion »
J’attends encore de vous ce que je demande à tous les membres de l’Église : sortir de soi-même pour aller aux périphéries existentielles.
J’attends que toute forme de vie consacrée s’interroge sur ce que Dieu et l’humanité d’aujourd’hui demandent.

Cette année est portée par la Conférence des évêques de France (CEF), la Conférence des religieux et religieuses de France (CORREF), la Conférence nationale des Instituts séculiers de France (CNISF), le Service des Moniales (SDM) et l’ordre des Vierges consacrées (OCV).