Des visages de la Miséricorde : les Soeurs de la Miséricorde de Sées


Fondation
La Congrégation des soeurs de la Miséricorde de Sées a été fondée en 1823 par le père Jean-Jacques Bazin.
« La pensée de vous réunir en communauté ne vient pas de moi, mais de Dieu. Voici de quelle manière Il me l’inspira : je voyais d’un côté les pauvres qui mouraient sans assistance spirituelle et corporelle et je me demandais ce que l’on pourrait faire pour les secourir et leur procurer la plus grande de toutes les grâces, celle d’une bonne mort.
D’un autre côté, je savais qu’il y avait dans le monde une foule de pauvres filles qui désiraient embrasser la vie religieuse et qui en étaient empêchées, faute de pouvoir fournir une dot. Leur sort m’attristait et je regrettais qu’il n’y eût pas un Ordre pour les recevoir. Je songeais à tout cela depuis longtemps, quand je me sentis pressé par une voix intérieure d’ouvrir moi-même une maison où ces pauvres filles seraient admises et dans laquelle on les emploierait à la garde des malades et à l’assistance des mourants. » (Père Bazin : « Mémoires sur la communauté de la Miséricorde » de M. Tucan)

La congrégation aujourd’hui
Elle se compose de seize communautés en France et à l’étranger :
En France métropolitaine : à Sées, trois communautés : la communauté générale, la communauté Saint-Joseph (maison mère) et la communauté Jean Bazin (maison de retraite) ; à la Ferté-Macé, à Flers, au Mans, à Montreuil et à Saint-Jean d’Angély.
À l’île de la Réunion : deux communautés à Sainte-Marie et à Sainte-Clotilde.
À l’étranger : une communauté à Manzanares en Espagne, deux à Lomé, une à Bombouaka et à Kpalime au Togo, et une communauté à Rey Bouba au Cameroun.

Charisme

Servir Jésus-Christ dans la personne des malades. C’est auprès de la Vierge debout auprès de la Croix que nous apprenons à compatir aux souffrances des hommes. Par nos gestes, nos attitudes, nos paroles, nous révélons que la Miséricorde est amour et tendresse, compassion, pardon et réconciliation.

Mission et activités
La congrégation des soeurs de la Miséricorde de Sées a pour vocation les professions paramédicales et de santé, les activités médico-sociales et les services d’église
Soeurs de la Miséricorde, par notre vie, nos gestes, nos paroles, nous allons annoncer à nos frères, surtout les plus pauvres, la Miséricorde du Père. Nous allons rejoindre, sur leurs lieux de vie, les hommes atteints dans leur santé. Nous voulons être proches de ceux qui souffrent et nous privilégions la présence auprès des mourants. Nous nous engageons dans les différentes oeuvres de miséricorde qui cherchent à restaurer l’homme dans sa dignité de fils de Dieu.
Par ailleurs, le Centre Spirituel Miséricorde à Sées propose, depuis 1990, des retraites spirituelles tout au long de l’année. Elles sont destinées aussi bien à des religieux qu’à des laïques. Ouverture à des recollections, possibilité d’accueil de groupes en recherche de ressourcement spirituel.

Soeurs de la Miséricorde de Sées
60, rue d’Argentré
B.P. 37
61500 Sées
02 33 27 84 14
www.misericordesees.org
secretaire.generale@misericordesees.org
communication@misericordesees.org