Fête de la vie consacrée dans le diocèse de Pontoise


Dimanche 1er février avait lieu la fête de la vie consacrée à l’église Notre Dame de la Paix : une fête à la fois paroissiale et diocésaine.

 ? La paroisse d’Arnouville fête la vie consacrée


Plus de 500 personnes ont participé à la messe paroissiale présidée par Mgr Lalanne, le Père Daniel Ducasse, vicaire général et des prêtres diocésains. L’église Notre Dame de la Paix était pleine !

Les paroissiens étaient ensuite invités à rester pour le témoignage sous forme de vidéo de Sœur Marie de la Croix, novice au Carmel Saint-Joseph de Pontoise (voir ci-dessous) qui a prononcé ses premiers vœux en juillet 2014, et celui du père Patrice Mekana de la communauté des Pères Pallottins (société de l’apostolat catholique du Cameroun) et curé d’Arnouville dans lequel il présente les Pères Pallottins et définit son expérience personnelle de la vie consacrée comme une aventure : « une aventure à la suite de Jésus, une aventure avec Jésus et pour Jésus. Une aventure vécue dans la prière, dans la fraternité, au service des hommes. Une aventure qui est synonyme de don et qui procure la joie. La joie de vivre pour son Seigneur et pour ses frères »
(lire le témoignage).


Après le repas partagé, chacun était libre de découvrir la vie consacrée de façon didactique grâce à une exposition de neuf panneaux intitulée « une aventure humaine à la suite du Christ ! » et un tableau réalisé par Thierry Lacomblez, diacre permanent de notre diocèse.

 ? Le diocèse de Pontoise fête la vie consacrée

Le temps diocésain a commencé à 15h par la prière du milieu du jour préparée par le P. Blaise Alix Mbezélé et des sœurs de la Petite Fleur de Béthanie de Sarcelles.

 

« La vie consacrée n’est pas un renoncement,
c’est un choix que l’on fait pour se donner davantage ».

 


S’en est suivi une table ronde sur la place de la vie consacrée dans un diocèse avec Mgr Stanislas Lalanne, le Père Daniel Federspiel (provincial des Salésiens de don Bosco), et Sœur Marie-Simone, supérieure générale des sœurs Franciscaines réparatrices de Jésus-Hostie. Un temps de partage en toute simplicité durant lequel, le P. Federspiel a justement rappelé que « la vie consacrée n’est pas un renoncement, c’est un choix que l’on fait pour se donner davantage ».

Dans son homélie au cours de la célébration solennelle des premières vêpres de la Présentation du Seigneur au Temple animée par la chorale « Notre-Dame de la Paix » de la paroisse, Mgr Lalanne a rappelé que « cette année est une occasion privilégiée pour saisir la beauté et l’importance de cette vie consacrée, dans la diversité de ses richesses et de ses formes, et de mesurer combien elle est un don inestimable pour notre Eglise diocésaine ».
Tous les consacrés présents ont ensuite été conviés deux par deux, à déposer un lumignon au pied de l’autel, sous le regard bienveillant de notre évêque puis à renouveler leurs vœux. Vœux qui « expriment les différentes dimensions de l’existence humaine : valoir, avoir, pouvoir » et par lesquels, les consacré(e)s « nous déploient le sens de toute vie baptismale, nous donne le sens de notre propre baptême... »
(lire l’homélie de Mgr Lalanne).

Une belle journée fraternelle qui permet de nous rappeler que la vie consacrée concerne chaque baptisé et nous dit quelque chose de la vie du disciple du Christ.

Témoignage du P. Mekana. Février 2015

 

Source : diocèse de Pontoise