L’Osservatore Romano publie le programme de l’Année de la vie consacrée (8/10/14)


L’Année de la vie consacrée, voulue par le pape François, s’ouvrira le 29 novembre par une veillée de prière dans la basilique romaine Sainte-Marie-Majeure suivie, le lendemain, d’une messe en la basilique Saint-Pierre du Vatican, annonce L’Osservatore Romano dans son édition du mercredi 8 octobre.

Selon le quotidien édité par le Saint-Siège, cette année ponctuée de nombreux événements, se conclura par une « veillée de remerciement » le 30 janvier 2016, puis par la célébration au Vatican, le 2 février, de la Journée mondiale de la vie consacrée.

Entre-temps, de nombreuses rencontres internationales sont prévues à Rome et dans d’autres pays. Le 8 décembre 2014 s’ouvrira ainsi une chaîne mondiale de prière dans les monastères.

Œcuménisme, formation et martyrs

À l’occasion de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, du 22 au 25 janvier 2015, se tiendra un colloque œcuménique avec des personnes consacrées d’autres Églises chrétiennes.

Une rencontre destinée aux formateurs et formatrices de la vie consacrée se tiendra ensuite du 8 au 11 avril, suivie d’un atelier spécial pour les jeunes consacrés du 23 au 25 septembre.

La journée du 26 septembre sera, quant à elle, tournée vers la mémoire des saints et martyrs de la vie consacrée.

« Exemple de réconciliation universelle dans le Christ »

Enfin, du 24 janvier au 2 février 2016, aura lieu une Semaine mondiale de la vie consacrée dans l’unité.

Les dates de début et de fin de cette année spéciale diffèrent de celles annoncées en janvier dernier lors d’une conférence de presse au Vatican par les responsables de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique.

L’Osservatore Romano dévoile par ailleurs le logo choisi pour l’Année de la vie consacrée, réalisé par une famille d’artistes italiens, et qui représente sous forme de symboles les valeurs fondamentales de la consécration religieuse.

Parmi ces symboles, une colombe, dont les lignes dessinent également les lettres du mot « paix » en arabe, rappelant la vocation de la vie consacrée à être « un exemple de réconciliation universelle dans le Christ », précise le quotidien.