L’éternelle jeunesse de l’abbaye du Pesquié (Famille Chrétienne)

Au cœur de l’Ariège, l’abbaye Notre-Dame du Pesquié perpétue la tradition bénédictine et attire de nombreuses vocations féminines.


« Ne rien préférer à l’amour du Christ ». C’est le choix qu’on fait les cinquante bénédictines de l’abbaye Notre-Dame du Pesquié, quittant tout pour se donner entièrement au Christ. Mille cent ans après la rédaction de la Règle de saint Benoît, ces femmes de tous âges manifestent de façon éclatante que Dieu continue d’appeler des hommes et des femmes à le suivre, dans la radicalité de la vie monastique. La communauté compte en ce moment sept novices : une situation plutôt rare en France, qui suscite chez les supérieures une grande action de grâce. ‘C’est une bénédiction de Dieu, qui nous est aussi obtenue par les mérites de tous ceux qui nous ont précédés au Ciel », se réjouit la Mère abbesse, Mère Immaculata. « Nous restons très humbles face à ces vocations car, dans le contexte actuel, chaque fois qu’une jeune fille répond oui à l’appel de Dieu, c’est un petit miracle », note de son côté Mère Bénédicte, bien placée en tant que maîtresse des novices pour connaître les difficultés des jeunes à s’engager dans une telle radicalité. « Dieu attire toujours autant, mais son appel doit être relayé aux jeunes par les familles chrétiennes, et par les prêtres accompagnateurs. Sinon, beaucoup de vocations se perdent ! »

Lire la suite sur le site de Famille Chrétienne