La conversion écologique, vue par la Province des Jésuites de France

Au moment des négociations sur le climat de la COP 21, les Jésuites renforcent leur contribution au débat au travers de colloques, publications, sites internet et enseignements et retours de leur propre expérience. Objectif ? Partager leurs réflexions et leurs expériences, impliquer et mobiliser les Hommes pour le respect de la Création.


Dans notre hors-série "Habiter la terre" (234, mai 2012) nous écrivions dans l’introduction :
« Conversion (changement des pratiques) et solidarité (recherche et protection d’un « vivre ensemble ») sont les deux conditions d’une vie plus écologique et d’une progression dans le respect de l’environnement. Un rapport plus juste à la nature suppose une écologie des rapports humains que le pape Jean-Paul II soulignait dès 1987 (Journée mondiale de la paix). »

Le dossier que viennent de constituer les jésuites du CERAS du du Centre Sèvres développe les perspectives et les actions à mettre en place pour réaliser cette conversion écologique qui est avant tout une responsabilité d’agir.
C’est articuler foi, justice sociale et écologie comme le préconise le pape François dans laudato Si, et préparer la COP 21.

Source : http://www.revue-christus.com