La vie religieuse en chiffres, dans le monde

Entre 2005 et 2014 le nombre des catholiques baptisés a augmenté à un rythme qui dépasse celui de la population mondiale : + 14,1% contre + 10,8%, mais aussi le nombre des évêques, des prêtres, dés séminaristes, des diacres permanents.

Le Saint-Siège publie en effet ce communiqué à l’occasion de la publication de l’Annuaire Pontifical 2016 et de l’Annuaire des statistiques de l’Église 2014.


Le nombre des religieux profès non prêtres connait une légère diminution. En 2005 ils étaient 54 708 dans le monde, se réduisant ensuite à 54 559 en 2014. Il est à noter que l’arrêt se concentre en Amérique (-5,0%), en Europe (-14,2%) et en Océanie (-6,8%). Au contraire il y a eu une augmentation en Afrique (+10,2%) et en Asie (+30,1%°. En 2014, ces derniers représentent dans l’ensemble un quotient de pratiquement 38% du total (pour 31% en 2005). A l’opposé, le groupe constitué de l’Europe, l’Amérique et l’Océanie s’est réduit de quasiment 10%au cours de la période examinée.

Les religieuses professes représentent en 2014 une population de 682.729 unités, pour près de 39% présentes en Europe, suivie de l’Amérique qui compte plus de 177 000 consacrées et de l’Asie qui atteint 170 000 unités. Par rapport à 2005, le groupe subit un fléchissement de 10,2%. Dans ce cas là aussi, le déclin a concerné trois continents (Amérique, Europe et Océanie), avec des variations négatives également importantes (autour de 18/20%). En Afrique et en Asie, par contre, l’augmentation est décidément soutenue, autour de 20% pour le premier et de 11% pour le second. Comme résultat final de ces dynamiques assez différentes, sur le total mondial la fraction des religieuses en Afrique et en Asie passe de 27,8% à 35,3% au détriment de l’Europe et de l’Amérique dont l’incidence sur l’ensemble se réduit de 70,8% à 63,5%.