Le Pape François demande aux religieux un témoignage prophétique et à un Congrès œcuménique il indique la voie maîtresse de l’unité


Source : http://www.news.va/fr/news/le-pape-francois-demande-aux-religieux-un-temoigna

« Il est possible de vivre ensemble en tant que frères dans la diversité » : c’est ce dont témoigne aujourd’hui le choix de la vie consacrée, authentique « signe de contradiction » dans un monde dominé par l’individualisme et le subjectivisme. En relançant cette dimension, le Pape François a demandé aux participants à l’assemblée nationale de la conférence italienne des supérieurs majeurs – reçus dans la matinée du vendredi 7 novembre – d’être artisans de la « véritable prophétie ». Qui, a-t-il rappelé, « n’est pas une confrontation avec les institutions » ni une attitude idéologique à la mode, mais « coïncide avec la sainteté ». Et de cette façon fait circuler dans l’Eglise et dans la société « la sève de la fraternité » qui présuppose la conscience d’être pécheurs et la capacité de demander et d’offrir le pardon. Même lorsqu’il y a des motifs d’opposition entre frères, a-t-il ajouté, il est préférable d’en « arriver aux mains » plutôt que d’« alimenter le terrorisme des médisances ».

C’est de fraternité comme « signe lumineux et attrayant de notre foi dans le Christ » que le Pape a parlé également aux participants au Congrès œcuménique des évêques amis du mouvement des Focolari, en rappelant la « voie maîtresse » de l’unité comme réponse « aux nombreuses problématiques et aux drames de notre époque ».