Le Saint-Père encourage les clarétains

Cité du Vatican, 11 septembre (VIS). "Témoins et messagers de la joie évangélique", tel est le titre du chapitre général des Fils du Cœur Immaculé de Marie (clarétains) reçus ce matin par le Saint-Père.


Cette joie, a-t-il aux religieux, "ne peut être transmise que si elle est vivante et profondément enracinée dans la vie individuelle et communautaire. Et pour en être les messagers, cette joie doit être partagée, purifiée et multipliée de façon vraiment évangélique". Dans le discours préparé, après avoir rappelant que le chapitre a réfléchi sur comment l’Esprit interpelle leur congrégation, le Pape François encourage ses hôtes à suivre la voie du discernement : "Il s’agit d’écouter des périphéries de ce monde, où la voix de l’Esprit résonne avec plus de clarté. Evoquant ensuite le thème de l’Année de la vie consacrée et la lettre adressée à tous les consacrés, il a insisté sur la nécessité d’envisager le passé avec gratitude, de vivre le présent avec passion et l’avenir avec espérance : "Il faut louer Dieu pour avoir accordé à nombre de nos frères la grâce du témoignage. Soutenus par leur foi, ils ont vécu à fond leur vocation, certains jusqu’au martyre. Il faut aussi rendre grâce pour la miséricorde du Seigneur qui tend la main devant notre faiblesse et notre inconstance... Et vivre le projet missionnaire sans l’esprit de saint Antonio María Claret, dont la devise épiscopale était Caritas Christi Urget Nos. Aimer comme Jésus doit marquer chaque aspect de notre vie et de nos choix pastoraux". Quant à l’avenir, il convient ne de rien craindre car c’est le Seigneur qui nous envoie et nous guide. Restons attentifs à qui attend son annonce, à qui a besoin de son témoignage comme de sentir sa présence miséricordieuse". Enfin, le Pape félicite les clarétains pour leur action missionnaire, les chargeant de transmettre son salut à tous les frères et en particulier à ceux qui, à cause de l’âge ou de la maladie, participent dans la prière. Votre fondateur vous a donné beau titre de Fils du Cœur Immaculé de Marie. Sa cordialité, qui s’inspirait du Magnificat, "exprimait la maternité de l’Eglise, mère miséricordieuse qui ne cesse d’espérer, d’accompagner et de pardonner".

Source : www.visnews-fr.blogsport.fr
Site internet des missionnaires clarétains : http://www.claretains.fr/