Les jeunes, Église d’aujourd’hui, sont invités sur le chemin des vocations

(RV) Entretien – « Pastorale vocationnelle et vie consacrée. Horizons et espérances », c’est le thème d’une convention sur les vocations pastorales et la vie consacrée, organisée à Rome par la Congrégation pontificale pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique du 1er au 3 décembre 2017.


En vue du Synode des évêques sur la vocation et les jeunes prévu en octobre 2018, 800 personnes consacrées, dont animateurs et agents pastoraux professionnels du monde entier ont réfléchi ensemble à l’engagement des jeunes dans la vie de l’Église, dans un contexte de crise vocationnelle qui met en difficulté la mission et le quotidien de nombreux instituts.

Le Pape François leur a transmis un message, appelant à faire confiance aux jeunes et à créer un « cadre ecclésiastique et théologique solide » afin de consolider la pastorale des jeunes, condition préalable à la pastorale vocationnelle. La vocation est un chemin à faire ensemble, avec les jeunes, a souligné le Saint-Père.

Accueillir les nouvelles générations dans la vie de l’Église et apprendre à les écouter, c’est sur ce sujet que sœur Anne-claire Dangeard est venue réfléchir à Rome avec les religieux du monde entier. Pour cette religieuse dominicaine, responsable des médias à la CORREF (Conférences des Religieuses et Religieux en France), l’Eglise doit aussi se remettre en question pour laisser une place aux jeunes.
Ecouter l’entretien

Parmi les participants à la convention, sœur Nathalie Albert a aussi fait le déplacement à Rome. Pour cette sœur du Cénacle à Toulouse, où elle anime le réseau de jeunes professionnels du diocèse, les jeunes représentent l’Église d’aujourd’hui et non de demain.
Ecouter l’entretien