Les sœurs de Saint-André sont à Taizé depuis cinquante ans

C’est en mai 1966 que sont arrivées à Taizé les premières sœurs de Saint-André, congrégation internationale dont la maison mère se trouve en Belgique. À l’origine, répondant à l’appel de frère Roger, elles venaient aider les frères pour trois mois.... et la collaboration n’a plus cessé depuis lors.


En cette fin mai 2016, un week-end de célébration pour les deux communautés a marqué cet anniversaire. Le samedi, deux sœurs, d’Australie et du Congo, ont fait leur profession perpétuelle à Ameugny, en présence d’une soixantaine de sœurs, soit en résidence sur la colline, soit venues spécialement pour l’occasion d’Europe ou d’Afrique.
Le dimanche, les sœurs ont rejoint les frères à Taizé pour le déjeuner et pour l’après-midi, pendant lequel diverses rencontres et une visite des ateliers des frères étaient au programme.

Ensuite, une prière dans l’église romane du village a permis aux sœurs et aux frères de chanter ensemble leur reconnaissance pour ce demi-siècle de cheminement commun.
Au cours de cette prière, sœur Agnès, la supérieure générale de la communauté des soeurs, a prié :
Seigneur notre Dieu, source de toute sagesse et de toute bonté,
Toi qui as voulu donner le commencement à nos communautés, garde-les, guide-les.
Père de tout don parfait selon Ta volonté, réalise en nous la prière de ton Fils :
« Père saint, garde en ton nom ceux que tu m’as donnés,
consacre-les dans la vérité, qu’ils soient un en nous
afin que le monde croie que Tu m’as envoyé. »
Cette grâce, nous te la demandons, dans l’unité du Saint Esprit,
par Jésus Christ, notre Seigneur. Amen.

Frère Alois a dit pour sa part cette prière :
Toi le Christ, nous te louons pour la belle collaboration qui nous unit aux sœurs de Saint André depuis 50 ans. Tu nous veux au service de ton Église et tu nous appelles à être ensemble, avec nos complémentarités, des témoins de la joie, de la simplicité, de la miséricorde, en particulier auprès des nouvelles générations. Nous te louons pour ceux qui nous ont ouvert les chemins, saint Ignace, mère Marie-Tarcisius, frère Roger. Envoie sur nous l’Esprit Saint, qu’il maintienne en nous la passion de la communion, et que sur la terre rayonne ta paix.

Source : http://www.taize.fr

Découvrir les sœurs de Saint André : http://www.saint-andre.be/fr/actualites/