Message pour la Journée missionnaire mondiale 2016

La prochaine Journée missionnaire mondiale, sera célébrée le 16 octobre 2016. Dans son message qu’il lui consacre et qui a été publié le 15 mai, le Pape évoque l’œuvre évangélisatrice et sacramentelle des missionnaires.


Il y salue aussi le rôle particulier des femmes et des familles. Il note notamment la présence considérable et croissante de femmes dans le monde missionnaire, et y voit un signe éloquent de l’amour maternel de Dieu.

" Les femmes et les familles, écrit-il, comprennent et affrontent parfois mieux les problèmes que les missionnaires religieux “en prenant soin de la vie, en accordant une attention particulière aux personnes plutôt qu’aux structures.

" Ainsi elle mettent en jeu toutes les ressources humaines et spirituelles dans la construction de l’harmonie, des relations, de la paix, de la solidarité, du dialogue, de la collaboration et de la fraternité, tant dans le cadre des rapports interpersonnels que dans celui plus vaste de la vie sociale et culturelle et en particulier du soin des pauvres“.

Dans ce message annuel, le Pape demande également le soutien économique de tous les catholiques pour secourir les communautés chrétiennes ayant besoin d’aide et pour donner de l’élan à l’annonce de l’Evangile jusqu’aux extrémités de la terre. “Ne fermons pas notre cœur sur nos préoccupations particulières mais élargissons-le aux horizons de toute l’humanité“.

Et le Pape souhaite que chacun se sente appelé à « une sortie missionnaire renouvelée », qui profite à l’ensemble de la famille humaine. « Je souhaite que le saint peuple de Dieu exerce le service maternel de la miséricorde qui aide tant les peuples qui ne Le connaissent pas encore à rencontrer et à aimer le Seigneur ». La foi grandit grâce au témoignage de foi et de charité des évangélisateurs. Elle est un don, non le fruit du prosélytisme, rappelle le Pape.

Aujourd’hui, « le mandat de l’Évangile, ’Allez donc de toutes les nations et faites des disciples’, ne s’est pas achevé. Chaque peuple et chaque culture ont le droit de recevoir le message du salut qui est le don de Dieu pour tous », et cela est « d’autant plus nécessaire » que de nombreuses situations de crises humanitaires, de guerres et d’injustices attendent encore de trouver une solution.

Or les missionnaires le savent par expérience : « l’Évangile du pardon et de la miséricorde peut apporter la joie, la réconciliation, la justice et la paix ».

Source : News.va