CARMES DECHAUX

Les frères carmes déchaux font partie des frères mendiants. Menant une vie conventuelle, ils célèbrent au chœur la liturgie des heures et font chaque jour deux heures d’oraison en commun. La prière silencieuse, « commerce d’amitié avec Dieu », telle que sainte Thérèse de Jésus la leur a enseignée est la grande richesse de leur vocation. La vie fraternelle est marquée par les deux récréations quotidiennes, temps important pour mettre en œuvre la charité et former une communauté unie. A cette vie premièrement contemplative correspond un apostolat de la vie intérieure (prédication de retraites, accompagnement spirituel, édition).


Sigle
O.C.D.
Date de fondation
1562
Fondateur
Thérèse d’Avila
Spiritualité
0
Date d’implantation en France
0
Nb de communautés en France
4
Présence
80
Effectif global
3971
Historique
L’Ordre du Carmel se réclame du prophète Elie, modèle de vie contemplative et apostolique au Mont Carmel. Les premiers carmes étaient des ermites latins vivant en Terre sainte et revenus en Occident au XIIIème siècle. Au XVIème siècle, à Avila, en Espagne, sainte Thérèse de Jésus réforma la vie des moniales carmélites en insistant sur la clôture et le silence nécessaires à leur vie purement contemplative. Elle encouragea saint Jean de la Croix à faire de même pour les frères afin qu’en vivant de la même spiritualité ils puissent soutenir les sœurs dans leur vocation. Ainsi naquit l’Ordre des carmes déchaussés, qui se détacha de l’Ordre des grands carmes. Parmi les grandes figures de frères carmes français se trouvent notamment le frère Laurent de la Résurrection (1614-1691) du couvent de la rue de Vaugirard à Paris, témoignage d’une vie passée en la présence de Dieu, le P. Augustin-Marie du Saint Sacrement (1821-1871), Juif converti et apôtre de l’adoration nocturne, le P. Jacques de Jésus (1900-1945), résistant au couvent d’Avon, et le P. Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus (1894-1967), provincial d’Avignon-Aquitaine, auteur du traité Je veux voir Dieu et fondateur de l’institut séculier Notre Dame de Vie.
Présence
Il y a aujourd’hui deux provinces en France, et en tout une centaine de frères répartis en huit communautés.

1 rue du Père Jacques - 77210 Avon

10bis rue Moquin-Tandon - 34090 Montpellier