Oecuménisme et vie religieuse : L’unité peut se réaliser si nous marchons ensemble


Cité du Vatican, 24 janvier 2015 (VIS). Le Pape a rencontré en milieu de journée les participants à un colloque œcuménique de religieux et religieuses, organisé par la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique, à l’occasion de l’Année de la vie consacrée.

Il a souligné l’importance que cette rencontre se déroule en conclusion de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens : "Chaque année celle-ci nous rappelle que l’œcuménisme spirituel est l’âme du mouvement œcuménique". Poursuivant sur ce sujet, il a partagé quelques réflexions sur l’importance de la vie consacrée pour l’unité des chrétiens : "La volonté de rétablir l’unité de tous les chrétiens est naturellement présente dans toutes les Églises et concerne le clergé autant que les laïcs. Mais la vie religieuse qui prend racine dans la volonté du Christ et dans la tradition commune de l’Église indivise, a sans doute une vocation particulière dans la promotion de cette unité... La recherche de l’union avec Dieu et de l’unité à l’intérieur de la communauté fraternelle appartient à la vie religieuse, et réalise ainsi de façon exemplaire la prière du Seigneur pour que tous ne soient qu’un. La vie religieuse nous montre précisément que cette unité n’est pas le fruit de nos efforts mais un don de l’Esprit Saint qui réalise l’unité dans la diversité. Celle-ci nous révèle aussi que cette unité ne peut se faire que si nous marchons ensemble, si nous parcourons la route de la fraternité dans l’amour, dans le service, dans l’accueil réciproque". Puis il a souligné qu’il ne peut y avoir d’unité sans conversion, sans prière et sans sainteté de vie. Il a ajouté que "la vie religieuse nous rappelle qu’au centre de toute recherche d’unité et donc de tout effort œcuménique, il y a avant tout la conversion du cœur qui comporte la demande et la concession du pardon", et que "l’engagement œcuménique répond, en premier lieu, à la prière du Seigneur Jésus et se base essentiellement sur la prière... La vie religieuse nous aide à prendre conscience de l’appel adressé à tous les baptisés, un appel à la sainteté de vie qui est l’unique vrai chemin vers l’unité". Enfin, il a remercié ses hôtes de leur témoignage de l’Évangile par leur vie et du service qu’ils offrent à la cause de l’unité.