NOTRE-DAME DE LA SALETTE

Soeurs de Notre-Dame de La Salette - une vie offerte au service de la réconciliation
L’esprit de Réconciliation, tel que les sœurs le perçoivent dans les gestes et paroles de Marie en son apparition s’exprime par une vie de prière, de sacrifice et d’apostolat".
Une vie de prière - Une vie de communauté fraternelle - Une vie de service - Une vie à dimension internationale
« Comme le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie » (Jn 20, 2).
« Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole » (Lc 1, 38).
« La grâce de la Salette rend les soeurs attentives à l’appel du Christ venu annoncer la Bonne nouvelle aux pauvres. Elles veulent répercuter l’appel à la conversion, lancé par Marie à l’intention de son peuple : "S’ils se convertissent" et répondre à sa demande : "Allons mes enfants, faites-le passer à tout mon peuple" » (Constitutions, n° 36).
« La méditation des gestes et des paroles de Marie en son apparition permet aux sœurs d’orienter le choix de leur activité apostolique et de mieux comprendre dans quel esprit elles doivent les remplir » (Constitutions, n° 38).
« Dans l’esprit de Réconciliation qui est la Grâce de la Salette, les sœurs s’adonnent à toutes formes d’apostolat aptes à promouvoir le développement de la personne humaine dans le respect de sa dignité et de sa liberté. Dans les milieux où elles sont envoyées elles s’efforcent de construire la paix, l’unité de la justice et dans la charité » (Constitutions n° 40).
« L’esprit de Réconciliation, tel que les sœurs le perçoivent dans les gestes et paroles de Marie en son apparition s’exprime par une vie de prière, de sacrifice et d’apostolat.
Leur prière s’unit à celle de Marie qui, au ciel, par son intercession, continue, ne cesse d’obtenir à son Peuple » les grâces de salut. Leur sacrifice se réalise dans l’oblation d’elles-mêmes à Dieu, renouvelée à chaque instant par l’accueil de la volonté du Père, qui les fait s’unir avec Marie, à la vie rédemptrice du Christ et à son sacrifice sur la croix.
Leur apostolat est empreint de cet amour qui rend la vierge Marie attentive aux besoins de ses enfants. Cet amour emplit leur cœur de sollicitude active pour les pauvres, les déshérités, tous ceux qui sont dans la détresse. Par toute leur vie, les sœurs se veulent témoins de l’appel du Christ à la conversion » (Constitutions, n° 7).


Sigle
S.N.D.S.
Date de fondation
1965
Spiritualité
0
Engagement prioritaire
A la demande des diocèses
Date d’implantation en France
1872
Nb de communautés en France
21
Présence
11
Effectif global
285
Historique
Une vie communautaire enracinée dans la prière, un esprit de réconciliation, un effort d’apostolat - tels sont les caractéristiques de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de La Salette. Un peu d’histoire Mlle Henriette Deluy-Fabry est née à Marseille en 1828. A la suite de nombreux pèlerinages à Notre-Dame de La Salette, elle décide de devenir religieuse de La Salette en fondant une nouvelle congrégation, animée d’un triple esprit de sacrifice, d’apostolat et de prière. Elle est encouragée par Pie IX en 1866. Le 20 décembre 1872, les sept premières Religieuses Réparatrices montent au Sanctuaire. Puis elles accompagnent les Missionnaires de La Salette en Belgique et en Pologne. Elles reçoivent, dans la région grenobloise, la direction d’une maison pour personnes handicapées, la responsabilité de la Chapelle de l’Adoration et d’un dispensaire. Au début du XXème siècle, un élan missionnaire se développe. Les Sœurs Missionnaires de Notre-Dame de La Salette sont fondées par le P. Crozet, MS et érigées par l’évêque de Soissons dans son diocèse en 1930. Elles accompagnent les Missionnaires de La Salette en France (Notre-Dame de l’Hermitage, Chalon-sur-Saône et Alaï-Francheville), en Suisse, en Belgique, au Canada, aux Etats-Unis, en Italie - " pour le service des Pères" et " pour toute œuvre d’apostolat féminin ". Union pour servir En 1955, l’union des deux branches commence, à la demande des Religieuses Réparatrices, et sera approuvée par Rome à la veille de la clôture du Concile en 1964. En 1997, en Angola, une communauté des Sœurs Messagères de Notre-Dame de La Salette est reconnue par l’Evêque de Benguela. Elles fusionnent avec les Sœurs de La Salette en 2004(...) Sr Elisabeth GUIBOUX, snds
Présence
Aujourd’hui, les Sœurs de Notre-Dame de La Salette sont 285 en 11 pays (France, Brésil, Madagascar, Philippines, USA, Pologne, Angola, Myanmar, Italie, Canada et Algérie). Elles répondent à l’appel du Christ dans une vie de communauté, de prière, de don de soi, de présence active auprès de ceux qui sont dans le besoin. Par toute leur vie, elles se veulent témoins de l’appel du Christ à la réconciliation et la conversion.

Soeurs de Notre Dame de la Salette
Maison Notre Dame
Le Bourg
15600 Quézac
0471622815
ma.gesnds@yahoo.fr