NOTRE-DAME DU CÉNACLE

La Congrégation des sœurs de Notre Dame du Cénacle s’inspire de la première assemblée de l’Eglise naissante. "Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière avec quelques femmes dont Marie, mère de Jésus, et avec ses frères" Actes 1,14 Au Cénacle, après l’Ascension, les disciples de Jésus-Christ Ressuscité se sont rassemblés avec Marie ; ils ont fait mémoire des paroles de Jésus ; ils ont appelé et reçu la force de l’Esprit Saint et c’est de là qu’ils sont repartis, transformés en témoins audacieux de l’Evangile. Cette assemblée du Cénacle éclaire à la fois notre vie de prière, notre vie communautaire et notre service apostolique car ce qui nous fait vivre, nous voulons l’offrir à tous : accueillir la Parole de Dieu, écouter le Christ pour mieux Le connaître, bâtir sa vie avec Lui, faire Eglise avec d’autres croyants, se livrer à la conduite de l’Esprit Saint pour prendre part à la construction d’un monde plus juste.
« Pressées par l’amour du Christ et profondément concernées par un monde où il est le plus souvent inconnu, nous coopérons de toutes nos forces à l’annonce de l’Evangile, désirant qu’il puisse devenir, en chacun et chacune, vie jaillissante. » Constitutions n° 6


Sigle
R.C.
Date de fondation
1826
Fondateur
Sainte Thérèse Couderc (Mère Thérèse)
Spiritualité
IGNATIENNE
Engagement prioritaire
retraites et catéchèse
Date d’implantation en France
1826
Nb de communautés en France
9
Présence
14
Effectif global
496
Historique
La Congrégation a été fondée en 1826 par Sainte Thérèse Couderc et le Père Etienne Terme à La Louvesc (Ardèche) où le tombeau de Saint Jean-François Régis (+ 1640) attirait des foules. Ils voulaient répondre à un besoin urgent : accueillir les femmes dans de bonnes conditions matérielles et spirituelles afin que leur pèlerinage soit une démarche de foi qui change leur vie. Très vite, le Père Terme et Mère Thérèse inscrivent la congrégation naissante et sa mission dans la tradition spirituelle héritée de Saint Ignace de Loyola et des Exercices Spirituels. Quelques années plus tard les sœurs ont pris conscience d’être appelées à vivre l’esprit et la mission de la première communauté ecclésiale réunie avec Marie au Cénacle. La Congrégation a pris alors le nom de Congrégation de Notre Dame de la Retraite au Cénacle ou Notre Dame du Cénacle. Des Cénacles se sont ouverts auprès de haut-lieux de pèlerinage, en ville ou aux abords des villes, en France puis rapidement à l’étranger. Depuis 1959, la communauté du généralat est à Rome. Sainte Thérèse Couderc a été canonisée par le Pape Paul VI en 1970. Le secret de son bonheur : se livrer sans réserve à la conduite de l’Esprit Saint ; reconnaître en toutes choses et en toutes les circonstances la Bonté radicale de Dieu. Au fil des ans, une Fraternité de laïcs, un Groupement Séculier et une Communion Apostolique sont aussi nés de l’intuition de Thérèse Couderc et participent de diverses manières au charisme du Cénacle.
Présence
Aujourd’hui, sur les 5 continents, les sœurs de Notre Dame du Cénacle, leurs ami-es et collaborateur-trices participent à la mission du Christ par l’ éveil et l’approfondissement de la foi : animations et formations spirituelles diverses, catéchèse, catéchuménat, retraites, aumôneries, accompagnement spirituel, engagements dans la pastorale diocésaine et locale. Actuellement nous sommes environ 500 sœurs réparties sur 13 pays. En France, nous sommes une centaine de sœurs réparties dans 11 communautés dont une fondation à Vogan (Togo) depuis 1996.

NOTRE DAME DU CENACLE
9 rue Lamarck
75018 PARIS
01 42 23 00 50
contact@ndcenacle.org