RELIGIEUX DE NOTRE-DAME DE SION

La Congrégation des Religieux de Notre Dame de Sion est un Institut Religieux apostolique qui a comme but :
•la gloire de Dieu, dans la recherche communautaire de la sanctification de ses membres et du prochain par le moyen de la consécration religieuse et de l’activité apostolique, orientés toutes deux, vers la réalisation des desseins de Dieu sur Israël et les Nations ;
•suivre Jésus Christ comme Verbe de Dieu fait homme dans le peuple juif, pour le salut du monde ;
•témoigner dans l’Eglise et dans le monde, l’amour particulier de Jésus Christ pour son peuple, Israël ;
•constituer dans l’Eglise une famille religieuse, vivant selon l’esprit de l’Eglise primitive de Jérusalem, n’ayant qu’un cœur et qu’une âme ;
•écouter la Parole de Dieu dans l’Ecriture et la Tradition d’Israël et de l’Eglise, pour mieux comprendre et mieux vivre les liens qui unissent l’Eglise du Christ et le Peuple d’Israël dans leur marche vers l’accomplissement des desseins de Dieu ;
•la méditation constante des Ecritures illuminées par la Tradition juive et chrétienne, sera l’élément fondamental de la vie consacrée de ses membres et inspirera ses activités apostoliques.


Sigle
NDS
Date de fondation
1855
Fondateur
Frères Theodore et Marie Alphonse RATISBONNE
Spiritualité
0
Engagement prioritaire
Relation Eglise-Israel
Date d’implantation en France
1852
Nb de communautés en France
1
Présence
4
Effectif global
45
Historique
Nos origines remontent à la conversion de deux frères juifs, Théodore et Alphonse Ratisbonne. Celle de Théodore fut l’aboutissement d’une longue recherche, au contact de chrétiens engagés ; celle d’Alphonse, par contre, fut instantanée, comme conséquence d’une expérience religieuse, le 20 janvier 1842. Cette expérience religieuse, une vision de la Vierge Marie dans l’Église Saint André delle Fratte à Rome, fut interprétée par les deux frères comme signe de la volonté de Dieu pour développer une oeuvre de l’Église auprès des Juifs.

Après avoir consulté les autorités de Rome, le P. Théodore reçu l’encouragement du Préfet de la Sacrée Congrégation de la Propagation de la Foi pour fonder une Société de Prêtres. Le 21 juin 1855, celle-ci fut fondée avec le nom de Société des Prêtres Missionnaires de Notre Dame de Sion et ses règles constitutives officiellement approuvées par Marie-Dominique Auguste Sibour, l’Archevêque de Paris.

Au début, il s’agissait d’une société de Prêtres, vivant en communauté et se dédiant à différents ministères, surtout dans les maisons des Religieuses de Notre Dame de Sion, déjà fondées par le Père Théodore et s’occupant de l’apostolat auprès des Juifs. Cependant, l’intention première, toujours exprimée par le fondateur de la Société, était d’en faire un vrai institut religieux et sacerdotal, dans lequel la vie contemplative et la vie active seraient une seule réalité. Les efforts constants et persévérants du Père Théodore n’aboutirent pas de son vivant. Cependant, après sa mort, le 10 janvier 1884, ses successeurs se convainquirent de la nécessité de transformer la société en congrégation religieuse, ce qui fut fait le 27 juillet 1893 avec l’approbation officielle du nouvel institut et de ses règles constitutives par le Cardinal Richard, l’archevêque de Paris.

Présence
Les religieux de Notre Dame de Sion ont plusieurs communautés au Brésil répondant à leurs engagements pastoraux en paroisse et en monde scolaire ; et suivant le charisme spécifique de la Congrégation, ils ont ouvert un Centre chrétien d’études Juives à Sao Paulo(www.sioncentrodeestudos.org). Par ailleurs, Ils ont une communauté à Paris où viennent en particulier les jeunes religieux en formation pour des études théologiques et de judaïsme (www.notredamedesion.eu). En Israël ils sont à Jérusalem, lieu privilégié d’études juives et de relation avec le peuple juif.

68bis Rue Notre-Dame des Champs
75006 Paris
01.40.46.08.57
ndsion@gmail.com