Rencontre mondiale à Rome sur les nouvelles formes de vie consacrée (29/30 mai 2015)

La IIIème Rencontre mondiale des nouvelles formes de vie consacrée s’est tenue à Rome les 29 et 30 mai. Cette rencontre, réunie sous le titre « ouvrir des chemins », a rassemblé 110 participants, représentant 36 instituts et associations de droit pontifical et diocésain. L’objet de ces deux journées était d’étudier et de partager les structures de communion et de gouvernement propres à chaque institut, en se centrant sur l’une des principales caractéristiques des nouvelles formes de vie consacrée, à savoir le fait que soient rassemblés au sein d’une unique institution différents états de vie.


Deux conférences ont été proposées lors de la première journée de la rencontre. La première a été donnée par le P. Carlos García Andrade, C.M.F., professeur de l’Institut de Théologie de la Vie Consacrée Claretianum de Rome, et s’est centrée sur les structures de communion des nouvelles formes de vie consacrée. La seconde, de la canoniste Maruja Serrano Vargas est revenue sur les structures de gouvernement des nouvelles formes de vie consacrée. Chacune des sessions plénières fut suivie d’un temps de travail en groupes linguistiques, pour approfondir les conférences et chercher les éléments communs.

Cette troisième édition de la Rencontre a pour la première fois organisé une table ronde réunissant des représentants des instituts de droit pontifical reconnus comme nouvelle forme de vie consacrée par la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique. Mons. José Rodríguez Carballo O.F.M.,secrétaire de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostoliquequi a présenté des défis qui se présentent aux nouvelles formes de vie consacrée. Il a demandé à tous les participants de veiller sur leurs charismes, qui sont fruit de l’Esprit Saint, avec une spiritualité solide et apostolique, propre à ces nouvelles formes. « La vie consacrée est un vin excellent. Excellent ! » a-t-il dit. “Cependant, ce sont souvent les outres qui ne sont pas adéquates, et alors le vin se perd. Comme il serait dommage que se perde le bon vin de vos charismes par manque de récipients adéquats ! »

En remerciant tous les participants pour leur invitation, Monseigneur Rodríguez Carvallo leur a demandé d’avoir confiance dans la Congrégation, tout comme la Congrégation a confiance en eux, les encourageant tous à poursuivre ce chemin de communion ecclésiale.

Source : http://fr.radiovaticana.va