Réunion de la Constellation France de l’UISG (mai 2017)

La constellation France (4) vient de se réunir à Paris autour de la question des migrants. Le résultat de l’enquête effectuée auprès des congrégations a donné un bel aperçu de ce qu’elles font car 73% d’entre elles sont impliquées d’une manière ou d’une autre dans l’accueil des migrants en France.


Les engagements sont très variés : aide au logement, aide financière et surtout aide à l’intégration. Les sœurs travaillent avec une multitudes d’associations ecclésiales, non confessionnelles ou internationales.
Les congrégations continuent à mettre en place des projets inter-congrégations et à développer des initiatives pour aider à l’intégration.

Cette rencontre a aussi permis la d’approfondir ce que font la Cimadeet le Jesuit Refugee Service (JRS) pour les migrant, ainsi que l’association Aux captifs la libération, en lien avec Renate, contre le trafic d’êtres humains surtout des femmes .

La Cimade représentée par Geneviève Jacques, est active depuis 76 ans sur ce terrain d’aide aux migrants développe son action autour de 3 axes :
Etre avec, aux côtés, c’est aussi être sur le terrain.
Accompagner les migrants dans leurs accès aux droits et action auprès des pouvoirs publics pour défendre ces droits.
Témoigner de ce que vivent les migrants, ce qui est aussi une manière de lutter contre les préjugés
Le JRS, représenté par le Père Antoine Paumard, a partagé les grandes lignes du réseau Welcome
Les lieux d’accueils ont plus que doublé entre 2015 et 2016 pour arriver à 1300 aujourd’hui. Idem pour le nombre d’accueillis et de nuitées. Le réseau se développe aujourd’hui dans de nombreuses villes de provinces. Et le JRS accueillera volontiers toutes les nouvelles offres de logement ou d’espace de vie dans vos communautés ou bâtiments.

La table ronde a aussi donné la parole :
– au frère Johannes Maertens qui, à Calais, partage avec une immense générosité, sa maison Maria Stobskova, avec des migrants et des bénévoles de toutes nationalités .
– au frère Marek de Taizé qui nous a partagé l’impact de l’arrivée des familles accueillis dans le village de Taizé : la transformation du regard porté sur les étrangers et les belles initiatives qui se sont peu à peu développées pour faciliter leur intégration.
– à la pastorale des migrants avec Christine Kohler pour élargir notre réflexion.
J’ai aussi présenté le nouveau bureau de l’UISG qui souhaite mettre en réseau les congrégations et les sœurs qui travaillent auprès des migrants et les soutenir dans les nouvelles initiatives.

Bravo aux organisatrices pour ces 2 superbes journées.

Sœur Florence de la Villeon
Bureau International Migrants – rete.migranti@uisg.org

Source : http://www.internationalunionsuperiorsgeneral.org