Sœur Louisette ose la confiance devant 3000 jeunes à Ecclesia Campus


Dimanche 1er février 2015, Sœur Louisette Soazandry, membre de la communauté des sœurs de La Salette installée à Gap et active auprès des jeunes sur le diocèse de Gap et d’Embrun, a renouvelé ses vœux religieux devant 3 000 jeunes du réseau « Ecclesia Campus » venus de la France entière pour tout un week-end à Grenoble.

Le réseau catholique « Ecclesia Campus » est formé de 130 aumôneries qui rejoignent chaque semaine 12 000 étudiants dans toutes les villes universitaires de France.

Alors que les jeunes de France sont parmi les plus stressés d’Europe quant à leur avenir, le thème du rassemblement « Ecclesia Campus » était « Ose la confiance ».

Oser, dans la confiance, prendre des risques et traverser ses peurs, les étudiants en ont eu un témoignage « live » avec le renouvellement des vœux de Sœur Louisette au cours de la messe d’envoi présidée par Mgr Guy de Kerimel.

 

Le témoignage de Sœur Louisette et celui d’un étudiant de Gap :


Sœur Louisette :

 

Au cours de la messe dans l’immense salle « Summun » de Grenoble

Le 1er dimanche de l’Avent, le 29 novembre 2014, le pape François a ouvert officiellement l’année de la vie consacrée. Elle s’achèvera le 2 février 2016.

Dans le contexte actuel de violences faites au nom de la religion, cette année de la vie consacrée revêt une importance particulière : quatorze mois pour éveiller chrétiens et non-chrétiens à la dimension fondamentale de toute vie et prier pour les religieux et religieuses du monde entier.

La vie consacrée, comme toute forme de vie en général, et de vie chrétienne en particulier, est par nature dynamique. Ceux qui sont appelés par l’Esprit à l’embrasser ont besoin de se renouveler constamment dans la croissance vers la stature parfaite du Corps du Christ (cf. Ep 4, 13).

Ce dernier week-end du mois de janvier, dans le cadre de l’année de vie consacrée, j’ai renouvelé mes vœux religieux à Grenoble lors du rassemblement Ecclésia Campus des jeunes étudiants venant de toute la France. La messe était présidée par Mgr Guy de Kerimel, évêque de Grenoble-Vienne. La pastorale étudiante, nommée Ecclésia Campus, a organisé cette belle rencontre qui a rassemblé environ 3 000 étudiants avec le thème « Ose la confiance ».

Pourquoi renouveler ses vœux ? S’engager une fois, cela ne suffirait pas ? Ce sont des questions qu’on peut se poser en écho au terme « renouvellement des vœux ».

Dans notre congrégation – les Sœurs de Notre-Dame de la Salette – les professes temporaires font des promesses de vivre les trois vœux de chasteté, de pauvreté et d’obéissance dans le cadre d’une vie de prière, d’une vie en communauté et d’une vie d’apostolat. Elles prononcent ces vœux pour un an. Elles les renouvellent chaque année jusqu’aux vœux définitifs. La durée de ces vœux temporaires est en tout de six à neuf ans pour nous permettre d’approfondir le sens de notre vocation, et d’écouter si c’est bien cet appel qui retentit pour nous.

La vie religieuse est un chemin de liberté et d’intimité avec le Christ. C’est une vie dans laquelle, malgré les nuits du monde, je trouve ma joie de vivre tous les jours depuis cinq ans dans la grande famille Salettine.

Cette année de la vie consacrée nous appelle « à faire mémoire reconnaissante du passé, à vivre le présent avec passion, à embraser l’avenir avec espérance ». Elle est une occasion de confesser avec humilité et grande confiance le Dieu Amour (cf. 1 Jn 4, 8), de confesser sa propre fragilité, de vivre une expérience de l’amour miséricordieux du Seigneur. Elle est une occasion de témoigner avec joie de la sainteté et de la vitalité présentes chez un grand nombre de ceux qui ont été appelés à suivre le Christ dans la vie consacrée.

Tout chrétien est « consacré » au Christ par son baptême. Mais cette expression appliquée à la vie religieuse souligne le caractère public d’un engagement plus radical. Le propre de la vie consacrée est de prendre pour base les conseils évangéliques. Cette vie consacrée regroupe des formes très variées : la vie monastique, la vie religieuse apostolique…

Que cette année de la vie consacrée nous rende tous plus conscients du don reçu du Seigneur. Et qu’ensemble, en famille ou en communauté, quelle que soit notre forme de vie, nous ayons la joie de répondre aux appels de l’Esprit dans la société contemporaine.

Et continuons à prier pour les vocations.

Sœur Louisette, SNDS

 

 


 

Témoignage d’un jeune :

 

Ecclésia campus 2015 a été l’occasion pour moi de me retrouver parmi 3000 étudiants catholiques. Nous étions des quatre coins de la France, il y avait des étudiants de Brest, du Nord-Pas-de-Calais, de Paris et même de Gap ! « La confiance » était le thème de ce rassemblement. Chacun de nous a pu s’enrichir de ces rencontres, de ces échanges et des conférences proposées. La soirée du samedi soir était géniale, Gaëtan Ziga et le groupe Hopen ont enflammé le Summum ! Le plus marquant c’est de voir 3000 jeunes se lever chanter et danser au nom du Christ ! Une ambiance hors du commun, notamment lors de la messe. Durant celle-ci, Sœur Louisette a renouvelé ses vœux. Ce fut un moment émouvant pour beaucoup, surtout lorsqu’elle nous a fait part de son témoignage. Par celui-ci, elle nous pousse nous aussi à « oser la confiance » !

Sébastien Chaussegros,
étudiant à Gap