Témoignage : Jusqu’au bout, donner sa vie au Christ


A la maison-mère des sœurs de Sainte Marie de Torfou, toutes les religieuses sont témoins de la foi et de la générosité des sœurs aînées au quotidien. Une soeur aînée, Marie-Geneviève Martineau, témoigne que la vie donnée au Christ dans la joie garde du sens même après de longues années...

« Même l’inactivité du grand âge ou de la maladie ne saurait mettre un terme à notre mission. En communion avec les sœurs qui travaillent, avec tous ceux qu’elles approchent, nous portons les joies et les espoirs, les peines et les travaux des hommes d’aujourd’hui ».

La mission se vit dans la prière personnelle et communautaire. Libérées du travail nous disposons beaucoup de temps pour cela. Nous portons les intentions de l’Eglise et du monde que nous rappellent la radio, particulièrement les émissions de RCF, les journaux mis à notre disposition, la télévision, par exemple le rendez-vous avec KTO chaque dimanche.

La mission se vit dans la fraternité, manifestée dans l’attention aux unes et aux autres, surtout aux plus handicapées. Elle se vit aussi avec la famille et l’entourage, par le témoignage d’un sourire, d’une parole de réconfort. Elle se vit simplement à longueur de jour comme nous y invite Saint Paul : « Soit que vous mangiez, soit que buviez, faites tout pour la gloire de Dieu » 1Co 10,31.

Quand la marche devient moins alerte, nous pouvons dire comme Thérèse de Lisieux : « Je marche pour un missionnaire ». Et témoigner ainsi du bonheur d’être aimées de Dieu.

Source : http://catholique-angers.cef.fr