Travail et Foi au quotidien (2-9 août 2015)


Une semaine en montagne pour prendre de la hauteur

Description
Cette semaine s’adresse aux jeunes professionnels de 20 à 35 ans, qui souhaitent réfléchir avec d’autres sur leur vie professionnelle à la lumière de leur foi.
Il est donc nécessaire d’avoir une expérience professionnelle, si petite soit-elle.
• Il s’agit d’un temps de vacances en montagne, près de la Grave, en face de la Meije
• Nous marchons sur les sentiers de montagne dans un très beau cadre, au rythme de chacun.
• Des pistes de réflexions pour relire notre vie professionnelle et une expérience de prière personnelle sont proposées chaque jour à partir de textes bibliques.
• En fin d’après-midi, détente au chalet.
• Différentes propositions sont faites à partir des questions de chacun pour nous aider à intégrer vie professionnelle et vie à l’écoute du Christ.
• C’est un temps de vie ensemble dans la simplicité et la convivialité.
• L’équipe d’animation est constituée de religieuses apostoliques et de laïcs exerçant tous une profession.

Informations pratiques
Nom des responsables de l’activité :
Sr Catherine Roth, Auxiliaire du Sacerdoce
06 20 26 36 60
Informations complémentaires
Prix : 245 € (à confirmer)
Contact(s) inscriptions/renseignements (Nom, adresse) : Sr Catherine Roth - 57 rue Lemercier – 75017 Paris
Tel : 06 20 26 36 60
http://www.auxiliaires-du-sacerdoce.com/jp.htm

Textes et Témoignages
Quelques témoignages :
« Je repars avec une foi revivifiée, de très beaux souvenirs (paysages, échanges), des convictions renforcées et l’envie d’aller de l’avant dans mes engagements de chrétien. »
« Il y a un bon équilibre entre marche, temps de partage et de prière, temps libre »
« Ce qui a été très important pour moi, c’est de me rendre compte que nous nous posons souvent les mêmes questions concernant le sens de notre travail, les relations avec les collègues et clients, le lien avec notre foi… »
« Plus que les thèmes en eux-mêmes, j’ai apprécié la façon de les aborder, à partir de nos questions, et des supports variés qui ont permis des échanges profonds. J’apprécie aussi le cheminement proposé que l’on découvre peu à peu, en se sachant dès le début porté et accompagné. »