Vie consacrée : marginalisation, radicalisation ou contestation ?

Revue Lumen Vitae
"Vie consacrée : marginalisation, radicalisation ou contestation ?"
avril-mai-juin 2016


Jean-Philippe PERREAULT
En quête de radicalité. Religieux et religion dans la société de consommation

Être « religieux » comprend intrinsèquement sa part de radicalité. Tout en s’incarnant dans une culture, les fidèles d’une tradition croyante se réclament d’un ailleurs, d’un « ici et pas encore », disent les chrétiens. Si la quête de radicalité nous apparaît désormais de manière nouvelle, plus vive ou ostentatoire, c’est qu’elle traduit une mutation, un déplacement, une reconfiguration du religieux. L’intention de notre réflexion est donc de maintenir en tension deux interrogations : nous demander ce qui, du contexte social et culturel, provoque une quête de radicalité tout en cherchant à comprendre ce que cette quête de radicalité dit de la société et de la culture. Tout en se présentant à contre-courant, en réaction ou en marge, la radicalité que nous pouvons observer est le produit de l’imaginaire dominant propre aux sociétés de consommation.

Gilles ROUTHIER
Vous avez dit "vie consacrée" ?

Dans le langage courant, l’expression « vie consacrée » est devenue un « allant de soi » pour désigner les religieux et les autres personnes qui font profession des vœux de chasteté, d’obéissance et de pauvreté. Cette expression, inconnue à Vatican II et forgée par le droit canonique, a fini par s’imposer. Pourtant, elle n’est pas sans ambiguïté et son emploi comporte des risques. Le présent article examine les enjeux de l’usage a-critique d’une telle expression.

Giancarlo ROCCA
Tendances et nouveaux courants de la vie religieuse

L’apparition de nombreuses « communautés nouvelles » est diversement interprétée. Sommes-nous en présence d’un renouveau de la vie religieuse dans le prolongement de Vatican II, comme l’affirment certains ou témoins de l’apparition d’un nouveau type de vie religieuse lié à l’évolution de la culture, comme on l’a déjà vu dans l’histoire ? Après avoir pris la mesure du phénomène afin de mieux l’appréhender, l’article s’emploie à construire une typologie de ces nouveaux groupes, avant d’en dégager les caractéristiques. Ce premier parcours, davantage lié à l’observation des évolutions sur le terrain est suivi par un deuxième qui s’attarde à la législation et aux normes de l’Église catholique qui s’appliquent à encadrer ce phénomène et qui, de ce fait, en orientent le développement et en déterminent les potentialités. L’article se conclut par une appréciation équilibrée de ce phénomène en faisant ressortir ses lumières et ses ombres.

Frère ÉMILE
Taizé : sur les lignes de fractures des Églises et du monde

Il n’y a pas si longtemps, monachisme et protestantisme paraissaient incompatibles. Ce n’était pas l’avis de frère Roger, fondateur de la communauté de Taizé. Issue du protestantisme, connue aujourd’hui comme une communauté œcuménique comptant de nombreux frères catholiques, la communauté de Taizé ne s’est pas arrêtée aux lignes de fractures entre les Eglises. Accueillant les nouvelles générations, elle cherche des voies pour passer de la protestation à l’attestation.

Jean-Pierre FLACHAIRE
Notre-Dame de l’Atlas : un monastère cistercien en Afrique du Nord

Dans certains pays du monde, la profession de foi et la proposition chrétienne ne peut être faite en raison d’une radicale hostilité à son égard. La vie religieuse devient alors la forme privilégiée du témoignage évangélique. Des religieux et des religieuses se font présents dans des régions et des pays réfractaires au christianisme et témoignent de manière prophétique d’un autre ordre de relations et de rapports entre les humains. Confirmés par le témoignage du martyre des moines de Tibhirine en Algérie, les moines maintenant implantés au Maroc maintiennent le dialogue interreligieux par l’« outil » de l’amitié. Cette amitié est traversée de part en part par les exigences radicales de l’abandon, du renoncement et de la vulnérabilité. Voilà autant de chemins creusés par le façonnement de l’Évangile et qui ouvrent des passages pour la rencontre de l’autre.

Commander : http://www.lumenvitae.be