2 février 2020 : Fête de la vie consacrée !

« Toi, qui que tu sois, écoute ! Incline l’oreille de ton cœur…
Dans sa tendresse le Seigneur nous indique le chemin de la vie. »


Le Prologue de la Règle de saint Benoît s’adresse à chacune, à chacun d’entre vous qui lisez cette brève tribune en cette fête de la vie consacrée 2020.

Tout commence par un appel de Dieu, un « si tu veux », adressé à l’homme ou à la femme, à sa liberté – donc à sa volonté. Car si Dieu met initialement sa foi en chacune, en chacun, seulement quelques-uns ressentiront une invitation à Le suivre au plus près. L’engagement par des vœux signera la réponse humaine à la grâce divine.

L’essentiel serait-il alors fait ? Non point ! Car c’est alors que tout commence, comme dans un mariage : on ratifie un choix pour engager une vie. Chaque jour désormais, la consacrée, le consacré doit se laisser signer par Dieu, dans sa prière comme dans sa mission, à travers joies et épreuves. A la source évangélique de cette vie, le Saint Pape Jean-Paul II, dans l’exhortation Vita consecrata (n°15-16), plaçait le récit de la Transfiguration ; comme pour Pierre, Jacques et Jean, l’intimité particulière du consacré avec le Christ devrait lui permettre d’entendre la voix du Père qui assure : « Celui-ci est mon Fils bien aimé. Ecoutez le. » Oui tel est bien le chemin de la vie.

Belle fête de la vie consacrée !