Avec les Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique : Carême, RDV donné sur la ligne de départ de Christian de Chergé


Dans l’idéal, on pourrait ainsi imaginer tout un peuple qui se rejoint au désert, comme pour une longue retraite, la même aventure de mort et de vie, de conversion et de réconciliation, les uns d’oasis en oasis, les autres tournés vers le Christ marchant résolument vers la Terre promise ;

Les uns et les autres tendus vers l’au-delà des nécessites du monde par « l’allégresse d’un désir spirituel » (règle de saint Benoit) qui ferait d’eux, pour le monde, les témoins convaincants de l’immense gratuité de la vie, ce don de Dieu sans repentance.

Et la fête qui les convoque au terme du passage est une fête pour tous : « Venez les bénis de mon père ! » La croix en ouvre le festin.

N’est-ce pas mon ami Mohammed qui me disait un jour : « le ramadan ? Tu veux savoir ? C’est un cadeau de Dieu pour nous attirer à Lui ! » et il ajoutait : « Les cadeaux de Dieu ne sont pas toujours faciles. » « Élevé de terre, j’attirerai tout à moi (Jn 12,32) : cette parole de Jésus donne sens plénier à notre carême. Ici et là, le secret d’un attrait…

Jeûne, carême ou ramadan, un Dieu unique nous invite, chrétiens, musulmans et juifs, au passage comme au partage, avec lui et avec la multitude.

Rendez-vous donné, cette année sur la ligne « Départ ». Sans doute nous ne courons pas de la même manière, mais le chemin est là qui n’est pas de nous, et il est tellement plus grand que la course ! Attendrons-nous un autre rendez-vous... Entre nous ? »

Frère Christian de Chergé, texte de février 1993.

Suivez le Carême avec les Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique