Déclaration de la Corref : Benoît XVI, un témoin fidêle de l’Eglise attentif à la vie consacrée


L’élection du Cardinal Josef Ratzinger au siège romain avait suscité bien des réactions en tous sens. L’annonce du renoncement à sa charge n’en provoquera pas moins. Son pontificat fut marqué par l’intensité de sa personnalité. Le mot qu’il a adressé au Consistoire pour annoncer son retrait est particulièrement remarquable d’humilité. Nul ne pourra soupçonner cet homme d’avoir eu quelques velléités d’accaparer le pouvoir ! Benoît XVI s’est voulu au service de tous selon son propre tempérament. C’est un homme de la réflexion qui sut prendre en bien des circonstances des décisions courageuses. En tout, il s’est voulu témoin fidèle à sa manière, quelles que soient les divergences d’opinion qu’il ait pu y avoir au sein de l’Eglise sur les choix opérés au cours de son ministère.

Les Religieux et les Religieuses, de par le monde entier, ne manqueront pas d’être touchés par cette nouvelle. Le Cardinal Josef Ratzinger a choisi spontanément de Benoît. Il voulut se mettre sous le patronage de ce fondateur de monastères qui laisse dans l’histoire une marque évangélisatrice importante basée sur l’écoute de la parole, la prière et l’accueil de tout un chacun dans l’amour. Benoît XVI a toujours porté un grand souci de la vie consacrée et après sa démission, comme il l’a annoncé, il se retirera dans une communauté de Sœurs contemplatives au Vatican. Il voudrait y servir l’Eglise dans une vie dédiée à la prière. Servir et prier, voilà bien le secret de toute vocation chrétienne et notamment celle de la vie consacrée.

Prions pour Benoît XVI, évêque de Rome, successeur de Pierre, comme il se nomme lui-même. Prions pour ce grand témoin de la foi dans le monde de ce temps et prions déjà pour son successeur et pour ceux qui auront à le choisir afin de servir au mieux l’annonce de l’Evangile.

Père Jean-Pierre Longeat, président de la Corref