Communiqué de presse 11/10/2021

« Le temps viendra des nécessaires réformes pour les uns et les autres,
avec l’expertise des victimes et de l’ensemble de la communauté chrétienne catholique. »


Trois personnalités ont lancé ce lundi matin un appel à la " démission collective" des évêques de France, après les conclusions de la Commission Sauvé sur la pédocriminalité dans l’Eglise catholique.
Le nom de Sr Véronique Margron se trouve associé à ce texte, sans que celle-ci en est été informée. La présidente de la CORREF réaffirme que face au cataclysme provoqué par le nombre de victimes et la faillite des institutions tant dans la protection des personnes vulnérables, mineures ou majeures, que dans le signalement des auteurs de ces crimes, la seule chose qui compte aujourd’hui est que les différentes instances de l’Eglise mettent tout en œuvre afin de faire - enfin - justice aux victimes.
Le temps viendra des nécessaires réformes pour les uns et les autres, avec l’expertise des victimes et de l’ensemble de la communauté chrétienne catholique.