Communiqué de presse de la Conférence des évêques de France

Suite à la décision de justice concernant le Cardinal Philippe Barbarin, ce jeudi 7 mars 2019.


La Conférence des évêques de France prend acte de la décision de justice rendue aujourd’hui à l‘encontre du Cardinal Barbarin pour non dénonciation. Elle ne commentera pas cette décision. La CEF rappelle que, comme tout citoyen français, le Cardinal Barbarin a le droit d’utiliser les voies de recours à sa disposition. C’est ce qu’il a fait et nous attendons l’issue de cette nouvelle procédure.

Quant à sa décision de présenter sa démission au Pape François, elle relève de sa conscience personnelle. Elle aussi n’appelle pas de commentaire de la part de la CEF. Il appartiendra au Pape de lui donner la suite qu’il jugera opportune.

La CEF réaffirme sa volonté de lutter avec détermination contre toutes les agressions sexuelles commises par des clercs sur des mineurs.

Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille et Président de la CEF, a eu l’occasion d’assurer le Cardinal Barbarin de sa prière pour lui et le diocèse de Lyon.

https://eglise.catholique.fr/