Coup de pouce et clin d’œil au « made in abbaye »

En à peine deux ans, Divine Box, spécialiste des produits monastiques, fête l’envoi de sa 15.000ème box mensuelle ! L’occasion de revenir sur le succès de cette belle aventure qui met en valeurs le travail des moines et des abbayes.


Un pari fou !
Il y a tout juste un an et demi, en avril 2017, Divine Box expédiait sa première box de produits monastiques pour quelques dizaines d’abonnés. Côme et Astrid Besse (frère et sœur et associés) faisaient ainsi le pari fou de vendre des produits des abbayes sous forme de box, pour « tenter de rajeunir l’image injustement vieillotte que se traînent parfois les produits monastiques ! Un peu comme le Slip Français l’a fait pour les slips ! » plaisante Côme. Et depuis, Divine Box a bien grandi : la jeune entreprise fête ce mois-ci l’expédition de sa 10 000e box, « ce qui représente environ 60 000 produits monastiques au total » précise Astrid. Qui l’eût cru ? Même les fondateurs semblent surpris, agréablement bien sûr : « au lancement, jamais nous ne pensions séduire mille abonnés mensuels à des produits d’abbaye ! » s’amuse Astrid. Et ce pari fou s’inscrit bien sûr en collaboration directe avec les moines. Pour les rencontrer et élaborer ainsi les box, la jeune équipe sillonne la France lors de ses « tournées ». Le mois prochain, Divine Box passera le cap des 50 abbayes visitées dans toute la France, mais aussi en Belgique et aux Pays-Bas (pour la bière trappiste). Une initiative remarquée, qui a valu à Divine Box de remporter le prix officiel du collège des Bernardins début mars !

Un soutien concret et efficace aux abbayes
Une des forces de Divine Box est d’être en contact direct et personnel avec les abbayes dont ils distribuent les produits. Pas question de les asphyxier de commandes, l’ambiance est ici au respect de la vie monastique. « Avec les abbayes, on travaille vraiment en parallèle au quotidien, et on s’adapte à leur rythme » précise Astrid. Une organisation quotidienne particulière, mais qui ne semble pas inconcevable pour les fondateurs Astrid et Côme. A Noël, ils estiment ainsi avoir généré, au total, plus de 200 000€ de chiffre d’affaires supplémentaires direct pour les abbayes ! Un impact qui est devenu possible grâce à la communication de l’entreprise. Très active sur les réseaux sociaux, le site www.divinebox.fr participe ainsi, en plus de son impact financier, à rajeunir ces produits et à les démocratiser auprès d’une cible a priori plutôt éloignée de l’artisanat monastique des abbayes. « La moyenne d’âge de nos clients est de 30 ans ! » rappelle ainsi fièrement Côme. Une communication fine, qui rend accessible ces produits et la vie de ces moines, sans dévoyer ou travestir la réalité. Et au-delà du soutien en terme de chiffre d’affaires et de communication, Divine Box souhaite créer un lien entre ses abonnés et les communautés. Dans chaque « box des monastères », Astrid et Côme glissent en effet une petite carte postale aux couleurs de la box du mois, que les abonnés peuvent envoyer à l’abbaye de leur choix. Déjà près de 600 cartes envoyées à ce jour, un vrai succès pour la start-up. « C’est probablement ce qui touche les plus les moines que l’on côtoie, et qui rend notre relation vraiment sympa et amicale, avant d’être commerciale ».

Du nouveau dans les tuyaux ?
L’une des raisons du succès de Divine Box est sans doute sa stratégie de diversification, permettant de toucher de nouvelles cibles et de renouveler son offre. Six mois après sa box mensuelle de produits monastiques, l’équipe sortait en effet une nouvelle box mensuelle, dédiée aux bières trappistes. Six mois plus tard, la start-up lançait une édition limitée consacrée aux produits de beauté des abbayes. Trois mois après, elle inaugurait sa boutique monastique en ligne, permettant de recommander à l’unité tous les produits monastiques des précédentes box. « Un rythme un peu fou », reconnaît Côme, « mais en fait adapté aux nombreuses demandes quotidiennes de nos abonnés ».
Pour la suite ? La start-up reste toujours mystérieuse pour ne pas gâcher la surprise, mais promet de belles choses pour les mois qui arrivent. Sans doute des collaborations spéciales avec des abbayes autour du thème des bougies ou des santons. Nous n’en saurons pas plus pour l’instant…

www.divinebox.fr