De nouvelles lignes d’orientation pour la formation des religieuses contemplatives

Le 21 novembre prochain sera présenté à Rome le document “L’arte della ricerca del volto di Dio” (« L’art de la recherche du visage de Dieu »), publié par la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique (CIVCSVA). Trois cents moniales sont attendues pour découvrir cet instrument de formation qui s’inscrit dans la lignée de la constitution apostolique “Vultum Dei Quaerere”.


Le Pape l’a décrite comme le « cœur priant de l’Église et pour l’Église » : la vie contemplative féminine sera à l’honneur, ainsi que son pendant masculin, lors de la traditionnelle journée Pro Orantibus célébrée le 21 novembre prochain, en la fête de la Présentation de la Vierge Marie au Temple. Depuis son institution par Pie XII en 1953, cette journée est consacrée à la prière pour les communautés de vie contemplative du monde entier.

À Rome, trois cents moniales d’Italie et de l’étranger (Albanie, Roumanie, et de Bethléem) se retrouveront à l’université pontificale du Latran pour la présentation du document “L’arte della ricerca del volto di Dio”. Par ce texte, la CIVCSVA donne des lignes d’orientation aux contemplatives, en complément de deux documents fondamentaux parus ces dernières années : la constitution apostolique du Pape François Vultum Dei Quaerere, publiée en juillet 2016, et son instruction d’application Cor Orans, dévoilée le 1er avril 2018.

Favoriser « la croissance humaine, chrétienne et charismatique »
L’arte della ricerca del volto di Dio (« L’art de la recherche du visage de Dieu) revient sur le thème de la formation initiale, permanente et spécifique pour certaines fonctions. Il donne des orientations fondamentales puis des applications plus concrètes, selon les différentes fonctions et étapes. Le thème de la formation y est entendu comme un « art » de la recherche, une tension continuelle vers une croissance humaine et spirituelle. Il s’agit donc d’offrir « un instrument pour favoriser le développement intégral de la personne, à travers une formation humaine et spirituelle, afin d’atteindre et de consolider la pleine maturité en Christ », peut-on lire dans ce document signé le 15 août dernier et disponible en italien, anglais, espagnol et français. « Le but du document est de contribuer au développement des aspects concrets de la croissance humaine, chrétienne et charismatique », résume le communiqué de presse de la CIVCSVA. Un exemple est donné à propos du suivi de l’actualité par les moniales : « la formation doit prévoir une information saine et équilibrée, qui ouvre à l’humanité tout entière, spécialement celle qui souffre. La contemplative est appelée à habiter l’histoire en cultivant le regard intérieur ».

Déroulement de la journée
Ce congrès, organisé par le secrétariat pour les moniales de la CIVCSVA, comprend plusieurs conférences, des témoignages et des moments de rencontre. Il se conclura à 17h par une messe célébrée en la Basilique Saint-Jean de Latran par le cardinal Joao Braz de Aviz, préfet de la CIVCSVA. Celui-ci interviendra pendant la journée, tout comme Mgr José Rodríguez Carballo, secrétaire de la CIVCSVA, Vincenzo Buonomo, recteur de l’université du Latran, sœur Giuseppina Fragasso, vice-présidente du secrétariat pour les moniales, père Pierluigi Nava, sous-secrétaire de la CIVCSVA, sœur Diana Papa, clarisse, et sœur Giovanna Quadrelli, carmélite déchaussée.

Source : https://www.vaticannews.va