Des phrases qui nourrissent...


De l’Abbé Pierre :
 
L’amour ne dit jamais « assez ». Dire « je t’aime assez », c’est déjà avoir cessé d’aimer.
L’amitié c’est ce qui vient au cœur quand on fait des choses dures et belles ensemble.
Ta joie dans ma joie, ma joie dans la tienne.
 

Et encore :

La société juge les comportements, ses lois ne savent que condamner.

L’ami, au contraire regarde les évolutions et l’histoire de chacun : L’ami ne sait qu’encourager et redonner confiance.

Nous sommes faits pour aimer, être aimés et faire aimer … Tout le reste n’est que des moyens pour y parvenir … ou cacher notre maladresse !

Tu aimes quelqu’un quand tu lui donnes sa chance … Aime-toi toi-même et crois en ta propre chance !

Tu aimes quelqu’un quand tu acceptes d’avoir besoin de lui : Les amis sont ceux sur qui on compte. Tu t’aimes toi-même quand tu acceptes que les autres aient besoin de toi et puissent compter sur toi !

Le jour où tu accepteras de regarder les réalités sera le jour où tu te décideras à les transformer.

Tu ne t’accepteras toi-même que si tu travailles à t’améliorer ! Tu n’accepteras vraiment que ceux à qui tu donnes aide ou réconfort …

Respecte le temps nécessaire à l’évolution de chacun : Toi aussi, tu as eu besoin de temps pour évoluer !

Ne t’imagines pas que, parce qu’un ami t’aide, lui n’a pas besoin de ton aide.

Ne t’imagine pas que parce que tu fais des efforts, les autres s’en aperçoivent forcément.

Ne t’imagines pas que parce qu’un compagnon est désagréable, il ne fait pas d’efforts.

Source : http://www.poitiers-catholique.fr/page-daccueil/diaconia-en-poitou/parlons-un-peu-theologie/des-phrases-qui-nourissent

 

Diaconia 2013