Diaconia 2013 et les Fils de la Charité


Le rassemblement national de "Diaconia 2013 : servons la fraternité" se déroulera prochainement. Depuis deux ans les paroisses où sont présents les Fils de la charité s’y préparent. Certains sont même engagés dans l’organisation de forums.

 
Etienne Grieu sj était intervenu l’année dernière sur le thème "Vous dites "diaconia" ?" dans le cadre des conférences du "8 à 10". La vidéo de la conférence est disponible sur le site internet (rubrique "Les réseaux, "Centre Saint-Paul") ou cliquez ici (allez au 13 mars 2012.
 
De même que la revue chantiers avait réalisé un numéro spécial "Diaconia" en septembre 2012. Il est disponible au 10 rue Louis Blanc à Paris.

 
 

Deux Fils de la Charité nous donnent à apercevoir les coulisses de l’organisation.

Engagé depuis une dizaine d’années dans le « Réseau chrétien – Immigrés » de Paris, il allait de soi que nous devions prendre notre part dans la préparation du rassemblement Diaconia. Il y a différentes formes de pauvreté. Les migrants ne sont pas forcément tous dans la pauvreté matérielle, mais ils subissent de nombreuses tracasseries qui les plongent dans la fragilité au quotidien. Diaconia ambitionne de mettre au centre de notre vie en Église les gens en situation de fragilité. La Bible parle des pauvres.

La démarche de Diaconia est de faire en sorte que ce soit eux qui donnent le ton au rassemblement en exprimant ce qu’ils ressentent de leur situation.

C’est ainsi que le groupe Place et Parole des Migrants s’est réuni àde nombreuses reprises pour apportersa « Pierre Angulaire  » au forumavec les migrants. Des paroles fortes,car elles sonnent juste ! Non pas de longs récits deplaintes qui seraient inutiles mais un désir tenace devivre comme vous et moi. « Je désire être reconnu comme une personne et non comme un phénomènemigratoire » disait l’un d’entre eux. Émigrés de leurpays, immigrés dans le nôtre, les amis de la migrationressentent l’attachement à leur terre et à leur famille,souvent comme une souffrance, et le désir ici devivre épanouis et dans la dignité avec nous.
(…)
Lire la suite dans le document joint

Diaconia 2013