Discerner une vie consacrée dans l’esprit de Madeleine Delbrêl

Depuis près de deux ans, un groupe se réunit régulièrement à Paris pour discerner une vie consacrée dans l’esprit de Madeleine Delbrêl. « Ça a été une surprise et une grande joie de voir que des personnes désiraient vivre de l’intuition de Madeleine, raconte le père Gilles François. Il y avait régulièrement des personnes demandant comment rejoindre les Equipes*, mais je n’imaginais pas qu’il y aurait dix personnes dès la première année. »


Vers une vie consacrée inspirée par Madeleine Delbrêl ?

A quoi ressemble le groupe ?

Les participants sont surtout… des participantes. Elles sont actuellement au nombre de 20. Un homme a suivi une partie du parcours avant de se mettre en retrait. Mais les hommes restent toujours les bienvenus. La moitié a moins de 40 ans. Elles viennent de toute la France et de plus loin encore : deux sont Belges et une troisième Libanaise ! Nous avons même deux contacts aux Etats-Unis, mais la distance, la barrière de la langue et le petit nombre ne nous permettent pas de leur proposer un cheminement cohérent pour le moment. Les professions sont variées : santé-social (plus d’un tiers), profs, plusieurs exercent des métiers artistiques à temps plein ou en complément d’une autre activité, employée, architecte… Quelques-unes ont fait un essai de vie religieuse. Si certaines ont déjà fait le choix d’une vie consacrée depuis longtemps, d’autres viennent pour discerner aussi sur cela.

Comment cela se passe-t-il ?

Le parcours est pensé sur deux années, à raison de trois week-ends et une retraite de six jours par an. Deux objectifs : aider à discerner le choix de vie et mieux connaître Madeleine pour voir si c’est bien avec cette spiritualité que la personne veut suivre le Christ. A chaque week-end correspond donc un thème particulier lié à la vie consacrée et à la découverte d’un aspect de la spiritualité de Madeleine. « Madeleine, c’est un chemin de liberté, de gratuité, une radicalité épurée de beaucoup de contraintes

Site ressource : https://www.madeleine-delbrel.net/