Père Pierre-Yves Pecqueux installé Supérieur provincial de la Congrégation de Jésus et Marie

Ce dimanche 7 juin, dans la chapelle de la Maison Provinciale des Eudistes à Paris, le père Pierre-Yves Pecqueux a été installé Supérieur Provincial (France) de la Congrégation de Jésus et Marie pour un mandat de trois ans. Jusque-là, il était Assistant Provincial de la Province de France, en plus d’une mission de Secrétaire général adjoint de la Conférence des Religieux et religieuses de France (CORREF) sans compter d’autres charges.


L’installation a eu lieu au cours de la célébration des vêpres, rue Jean Dolent, qui en plus d’être maison provinciale est aussi le Foyer Saint Jean Eudes. Malgré les conditions sanitaires guidées par le contexte du Covid-19, une vingtaine de pères eudistes ont pu venir se joindre à l’assemblée. Grâce au « lieu » internet, Zoom et Facebook, plus de 200 personnes participaient réellement, dont le Supérieur Général des Eudistes, P. Jean Michel Amouriaux qui a pris la parole après la lecture de la Parole de Dieu, les Supérieurs provinciaux d’Amérique du Nord et Philippines, Afrique, Colombie, Venezuela, Minuto de Dios. De nombreux associés et amis des Eudistes, ainsi que des parents et amis de Pierre-Yves étaient là également.

Plusieurs fois au cours de la célébration il a été rappelé l’importance placée dans les liens avec les sœurs de Notre-Dame de Charité du Bon Pasteur présentes, autour de Sœur Patricia Diet, de France, Belgique et Hongrie et aussi des communautés du Liban et d’Italie. Les « cousins » de l’Ecole Française de spiritualité étaient là, représentés en particulier par P. François Picart, supérieur général de l’Oratoire de France ainsi que des provinciaux des Frères des Ecoles Chrétiennes.

Cet évènement pour notre Province a rayonné pour rejoindre ceux qui ne peuvent plus se déplacer à cause de l’âge et ceux qui sont trop loin pour pouvoir venir.

Après la célébration, la photo de groupe a ouvert un temps fraternel pour se retrouver, échanger et fêter l’installation du P. Pierre-Yves Pecqueux.

A peine intallé comme Supérieur Provincial, P. Pierre-Yves Pecqueux a accepté de recevoir l’équipe communication de la Province pour se livrer à une interview autour de questions de divers ordres portant sur le « métier » de Supérieur Provincial mais aussi sur la formation des candidats eudistes, le possible doctorat de saint Jean Eudes (1601-1680). P. Pierre-Yves a aussi accepté de se livrer sur son parcours personnel jusqu’ à sa nomination.

Nous confions le Père Pecqueux à la Vierge Marie et à Saint Jean Eudes pour ce mandat désormais bien ouvert.

https://www.eudistes.fr/