FILLES DE JÉSUS (Kermaria)

« Honorer l’humanité Sainte du Fils de Dieu » (premiêre Rêgle, 1842)

Ce projet, qui, depuis l’origine, a inspiré et orienté la vie et l’action apostolique des Filles de Jésus, continue à nous animer. Aujourd’hui encore, nous sentons que nous sommes appelées à :

Accepter sans cesse de nous laisser saisir par Jésus, le Christ.
Fonder notre vie sur Celui qui, prenant chair de notre chair, entraîne toute personne sur son chemin d’humanité et d’humanisation, pour qu’elle devienne, en vérité, fils/fille de Dieu.

Recevoir ainsi de lui la révélation du mystêre de notre humanité et de sa grandeur ; y consentir dans le quotidien.
Tendre, en tout engagement et toute situation, à agir à la maniêre de Jésus.
Contribuer à rendre plus humaines nos relations, nos communautés de vie et de travail.


Sigle
F.J.
Date de fondation
1834
Fondateur
Pierre Noury, Perrine Samson, Y-M. Coëffic, A. Pér
Spiritualité
DIFFERENTS COURANTS SPIRITUELS
Engagement prioritaire
Educ, santé, past, social
Date d’implantation en France
1834
Nb de communautés en France
64
Présence
14
Effectif global
844
Historique
Au 18e siêcle, la campagne bretonne était dans une extrême pauvreté. Pierre Noury, curé de Bignan, Morbihan, a conçu le projet d’« une maison de piété et de bienfaisance pour l’utilité générale, tant spirituel que temporel, de toute la paroisse et des environs ». La Révolution française oblige Pierre Noury à l’exil et l’empêche de réaliser son projet. Ce n’est que 50 ans plus tard que le Pêre Yves-Marie Coëffic découvre le projet et le met à exécution en appelant des tertiaires, dont Perrine Samson, la premiêre Supérieure générale. En 1834 les 5 premiêres Filles de Jésus prononcent leurs premiers vœux. La 4e supérieure générale, Mêre Marie de St. Charles (Angélique Périgault), est aussi comptée parmi les fondatrices.

Malgré des appels et un désir fort d’aller plus loin, pendant longtemps les insertions de la Congrégation ont été concentrées sur la Bretagne et surtout dans les campagnes. Ce sont les événements de 1902 qui ont amené les sœurs à émigrer vers d’autres pays. La Belgique, l’Angleterre, le Canada et les Etats-Unis les ont accueillies. Ces nouvelles terres de mission ont été source de nombreuses vocations.

Depuis 1953, la Congrégation a répondu à l’appel de l’Eglise pour la mission dans de nouveaux pays. L’Afrique, l’Amérique centrale, l’Amérique latine, les Antilles sont devenues des terres d’implantation de la Congrégation. Aujourd’hui, parmi les Filles de Jésus, on compte des sœurs africaines, américaines, antillaises, canadiennes, européennes, latines.

Présence
Angleterre, Belgique, Cameroun, Canada, Chili, Colombie, la Dominique, France, Haïti, Honduras, Irlande, RDC, le Tchad.

11 rue d’Arras, 75005 Paris, France
01 44 41 82 90
fj.kermaria.cg@wanadoo.fr