« La vie consacrée est une chance pour l’Église »

En décembre 2018, un livre-entretien avec le Pape sur la vie consacrée était publié. L’ouvrage, La Force de la vocation, la vie consacrée aujourd’hui est le fruit de conversations avec l’éditeur espagnol claretains Fernando Prado. À l’approche de la Journée mondiale de la vie consacrée, le 2 février, le Père Pierre-Yves Pecqueux, Secrétaire général adjoint de la Conférence des évêques de France (CEF) et Eudiste (Congrégation de Jésus et Marie) apporte un éclairage sur la vie consacrée.


Père, qu’avez-vous retenu de ce livre ?
Ce livre-entretien nous éclaire sur la vie consacrée dans le monde d’aujourd’hui et met en lumière les problématiques actuelles : l’émergence de la globalisation, les migrations internationales, la diminution du nombre de religieux, l’émergence d’une Église mondialisée et dans de nombreuses congrégations, l’appartenance et la composition multiculturelle et internationales des communautés. C’est un dialogue simple entre le Pape François et son éditeur Fernando Prado. Le Pape aime être interrogé et interviewé. À la différence du Pape Jean-Paul II – en tant que jésuite – ce Pape a choisi la vie religieuse et la vie communautaire. Il nous donne sa vision de la vie consacrée et les enjeux qui en découlent.

Depuis le Concile Vatican II, au cours duquel le décret Perfectae caritatis a marqué le début d’un processus de mise jour en suivant les directives du magistère de l’Église, la vie religieuse a connu des bouleversements…
Nous sommes depuis une soixantaine d’années sur un chemin de renouveau. Il reconnait qu’avec le Concile, « les portes se sont ouvertes » car l’Eglise était en retard « avec les signes des temps » et qu’un plus « grand dialogue était nécessaire » avec le monde. Il précise également qu’on ne peut pas réduire la vie consacrée à une « simple idéologie » mais à une pratique quotidienne d’une vie évangélique.

Qu’est-ce que le Pape François promeut pour l’Église ?
La vie consacrée doit être exemplaire dans l’accompagnement de la croissance de nos jeunes frères et sœurs ainsi que dans la formation permanente et continue. Il appelle les congrégations à se recentrer sur les « Trois P » que sont la « pauvreté, la prière et la patience », trois piliers de la vie religieuse. La vie fraternelle passe aussi par la joie et la simplicité. Il n’y a pas de consécration qui ne soit pas joyeuse. Puis, dans sa Lettre au Peuple de Dieu, il invite à sortir de la mondanité spirituelle, du paraître, pour apporter une « vérité » évangélique.

Quels sont les grands défis de la vie consacrée et les forces limitées ?
Les défis portent sur la diversification de la scène mondiale, la mondialisation, le discernement sur la manière de vivre la fidélité au charisme fondateur, l’interculturalité de la vie consacrée elle-même, la mission partagée avec des laïcs, l’insertion ecclésiale et la formation des jeunes générations… Cela peut paraitre démesuré avec les forces limitées de beaucoup de communautés. Mais les défis à relever sont confiés à toutes les communautés même les plus petites.

Que veut transmettre le Pape François comme message ?
Quand le Pape invite à « regarder le passé avec reconnaissance, à vivre le « présent avec passion et à embrasser « l’avenir avec l’espérance », il remet en question notre façon de vivre. Sommes-nous crédibles dans notre façon de vivre ? La vie consacrée est une chance pour l’Église. Dans la grande diversité des formes de vies consacrées, le point commun de toutes, est la fidélité à l’Évangile et à la pratique de la vie évangélique. Le charisme n’a de valeur que s’il prend sa source dans l’Évangile.

Ce livre-entretien aborde-t-il tous les thèmes ?
Le pape François n’évoque pas la question des structures des congrégations et des instituts. Il se situe plus dans l’esprit qui doit habiter la vie consacrée. Le grand principe du Pape est de laisser le charisme des congrégations se développer avec leurs particularités, dans un enracinement avec les églises locales toujours à vérifier.

Pape François, Entretien avec Fernando Prado, La Force de la vocation, la vie consacrée aujourd’hui, Édition des béatitudes

Source : https://eglise.catholique.fr