Les amis des monastères à travers le monde fêtent leurs 50 ans

L’association des Amis des Monastères à travers le Monde (AMTM) a été créée en octobre 1969 par Dom Marie de Floris abbé bénédictin d’En-Calcat (Tarn) et président de l’AIM (Alliance Inter-Monastères).


JUBILE A PARIS LE 16 OCTOBRE 2019
Grâce au généreux accueil de la Maison des Evêques de France, une rencontre exceptionnelle aura lieu pour célébrer ce JUBILE le mercredi 16 octobre à 19h, en présence de 200 Amis des Monastères à Travers le Monde.

Ce sera l’occasion d’entendre des témoignages sur le rayonnement des monastères mais aussi une intervention inédite du Père Anselm Grün :
« VOTRE VIE INTERIEURE PEUT CHANGER LE MONDE ! »

TÉMOIGNAGES
Père Edouard Coly maître des novices à Seguéya en Guinée : sur la
formation dans les monastères.
Sœur Yacintha de Arua en Ouganda : un monastère en fondation et le soin
aux femmes apporté par une communauté de sœurs.
Père John Kurichianil Abbé de Kappadu en Inde : Rayonnement
économique social et environnemental d’un monastère.
Mère Agnès du monastère de Thu Duc au Vietnam, rôle sociale du
monastère auprès des enfants, rayonnement spirituel auprès des chrétiens
locaux et dialogue inter religieux avec les bouddhistes.

Maison des évêques de France
58, avenue de Breteuil, 75007 Paris
16 octobre 2019, 19h

Les Amis des monastères dans le monde est une association de laïcs dont le but est d’aider au développement et à l’enracinement des fondations bénédictines, cisterciennes et trappistes dans les églises des pays émergents en Amérique latine, Afrique et Asie et, ponctuellement depuis 1990, en Europe centrale et orientale.
• Dès son origine l’AMTM se veut une association « fille » de l’AIM avec laquelle elle collabore étroitement. Son siège se situe depuis sa création dans le prieuré des bénédictines de Vanves, qui est aussi le siège de l’AIM.
• L’AIM est un organisme bénédictin créé en 1960 par l’ordre bénédictin. Le président et les membres de l’AIM sont tous des religieux ou religieuses. Le président est nommé par le conseil des abbés de l’ordre et l’abbé primat. Le but de l’AIM est d’aider, soutenir et accompagner des nouvelles fondations monastiques qui suivent la règle de Saint Benoit.